• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

La CMU-complémentaire appliquée à Mayotte

Publié par le , Mis à jour le 11/05/2017 à 15:41

La CMU-C est arrivée à Mayotte

Selon le journal France Mayotte Matin, la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) sera bientôt disponible dans l’ile de Mayotte. Elle sera accessible aux Français ou aux ressortissants étrangers dont le séjour est en règle. Elle complètera la couverture maladie universelle (CMU) déjà présente dans l’île.

Une officialisation le 23 août dernier

D’après France Mayotte Matin, l’application de la CMU-C devait être annoncée par le président de la République, François Hollande lorsqu’il devait visiter l’île de la Mayotte le 27 juillet 2014.

Mais, cette visite n’a finalement pas eu lieu en raison du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali. Finalement, le Président a annoncé la mise en place de la CMU-C à Mayotte le 23 août dernier lors de son voyage dans l’île.

Une couverture plafonnée

La CMU-C est accessible aux Français et aux résidents étrangers dont le séjour sur le territoire français est régulier. Pour les individus en situation irrégulière, une prise en charge sous conditions est envisageable via l'aide médicale d'État (AME). Cette aide n’est toutefois valable qu’en France et elle n’existe pas à Mayotte.

En ce qui concerne la couverture prévue par la CMU-C, elle est valable un an. A titre d’exemple, au 1er juillet 2014, dans les départements d'outre-mer (DOM), le plafond de ressources requis pour bénéficier de la CMU-C pour une seule personne représente 9 621 euros par an, 14 432 euros par an pour deux personnes, 17 318 euros par an pour trois personnes et, au-delà de 4 personnes, 3 848,539 euros par personne supplémentaire.

Si vos revenus sont trop importants pour pouvoir bénéficier de la CMU-C, notez qu’il est toujours possible de souscrire une mutuelle santé qui, selon le contrat choisi, vous permettra de bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale pour vos dépenses de santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES