La France et le marché de la chirurgie esthétique

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > La France et le marché de la chirurgie esthétique

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

La France et le marché de la chirurgie esthétique

|
Note :
Consultations : 2738
Commentaires : 1
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Au cours des dernières années, la chirurgie esthétique a vu le nombre des interventions augmenter. Une « mode » qui doit beaucoup aux stars et autres personnalités. Et la « vulgarisation » de cette pratique fait que toute personne ayant les moyens peut également s’offrir de telles interventions. Mais, qu’en est-t-il de ce marché en France ?

Quelques chiffres

La France est l’un des 10 premiers pays consommateurs de ce type de service mais il se trouve quand même loin derrière les Etats-Unis, premiers sur la liste avec près de 3,3 millions d’interventions annuelles et le Brésil, deuxième avec 2,5 millions d’interventions chaque année.

En France, durant l’année 2010, « seulement » 511 000 interventions ont été réalisées avec une moyenne de 1,9 opération par minute et les interventions les plus fréquentes consistent en des injections de Botox et d’acide Hyaluronique pour lutter contre les rides pour un bénéfice estimé à 25 millions d’euros en France.

Santé : quelle prise en charge pour la chirurgie esthétique ?Aucun but thérapeutique

Comme les interventions de chirurgie esthétique ne présentent aucun but thérapeutique, elles ne peuvent être prises en charge par une bonne assurance santé. D’ailleurs, la Direction générale des finances publiques (DGFIP) a jugé en 2012 que les interventions telles les implants, les épilations au laser ou les liposuccions seront taxées à hauteur de 19,6 % de TVA.

Même si le Syndicat National de la Chirurgie Plastique Reconstructrice (SNCPRE) juge cela injuste, cela doit permettre à l’Etat de collecter environ 20 millions d’euros. A noter aussi que la concurrence étrangère se fait rude.

Malgré ces « difficultés », la majorité des chirurgiens esthétiques n’ont pas augmenté leur tarif et, avec un marché en pleine hausse, aucun d’eux n’a vraiment à s’en faire.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Bonjour, merci pour cet article très intéressant, je travaille pour Zestetik, nous souhaitons créer une communauté patients-médecins ou les patients peuvent dialoguer avec des médecins et prendre rendez-vous directement avec eux, n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations!

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS