• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

La maladie de Parkinson ne touche pas que les seniors

Publié par le

La journée mondiale de Parkinson se déroule mercredi 11 avril 2018

Ce mercredi 11 avril se déroule la journée mondiale de Parkinson. Une maladie qui évoque « personnes âgées » et « tremblements ». Mais savez-vous qu’un malade sur deux a moins de 58 ans et que les symptômes peuvent être multiples ?

Une journée mondiale pour combattre les stéréotypes

Une maladie encore très mal connue et pour laquelle les préjugés sont nombreux. Une journée mondiale sert souvent à évoquer un sujet méconnu du grand public. Ça tombe bien, ce mercredi 11 avril se déroule la journée mondiale de Parkinson. Pour lutter contre les stéréotypes qui gravitent autour de cette maladie, l’association France Parkinson a décidé de lancer une campagne pour sensibiliser et informer. « Parkinson, c’est bien plus complexe que simplement sucrer les fraises », indique Jean-Louis Dufloux, auteur du livre « Cinquante et un » qui traite de sa maladie.

Mais alors, quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ? Outre les tremblements, le site Allodocteurs.fr précise que le symptôme constant est la difficulté à effectuer les gestes automatiques. Ces gestes sont réalisés avec maladresse au niveau des jambes ou des membres supérieurs mais aussi avec lenteur. « Les tremblements, ce ne sont pas un des symptômes que j’ai eus au début », précise Jean-Louis Dufloux. « Les symptômes, ce sont la maladresse, le dérèglement du sommeil : on dort peu, on se lève très tôt, on a des moments de somnolence. Il y a aussi des « sens interdits » : on perd l’odorat. On a des moments de dépression, qui se déclenchent sans comprendre. Et la maladie fige les expressions du visage… », explique ce malade diagnostiqué à 51 ans.

Une maladie qui ne touche pas que les personnes âgées

Cette maladie neurodégénérative touche 166 000 personnes en France et l'on dénombre 25 000 nouveaux cas par an. Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence sanitaire Santé publique France, 260 000 personnes seront traitées pour Parkinson en 2030. Une augmentation qui s’explique par le vieillissement de la population. Néanmoins, si l’on pense souvent que la maladie de Parkinson ne touche que les seniors, on se trompe. D’après Allodocteurs.fr, « une fois sur deux, la maladie de Parkinson débute avant l'âge de 58 ans. Elle touche plutôt des gens en pleine force de l'âge entre 50 et 70 ans. 10% débutent avant l'âge de 45 ans ». Pour le professeur Marie Vidailhet, neurologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris et chef d’équipe à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) « la maladie commence bien avant le diagnostic ».

Aucun traitement ne guérit définitivement la maladie de Parkinson

Actuellement aucun traitement ne permet de guérir définitivement. Il existe cependant des traitements efficaces, qui, utilisés en début de maladie, corrige les symptômes. Parkinson est liée au manque de dopamine. Or ce neurotransmetteur est essentiel pour contrôler les mouvements. Aux prémices de cette maladie, un traitement permet d’apporter la dopamine qui fait défaut. Si les patients réagissent bien à ces soins durant les premières années, le niveau d’efficacité s’amoindrit par la suite.

Les traitements agissent sur les symptômes donc mais ne guérissent pas. Même si des pistes de recherche existent, elles sont encore loin d’être concrètes. Il existe ainsi plusieurs études. L’une publiée l’année dernière explique que des cellules souches d’origine humaine ont permis d’améliorer la capacité de mouvements de singes. Une autre, qui se concentre sur l’immunothérapie, indique que stimuler le système immunitaire du patient pourrait permettre d’éliminer l’alpha-synucléine. Cette protéine serait fortement liée au développement de la maladie. En attendant de trouver un traitement permettant de guérir, les scientifiques se concentrent sur des recherches servant à diagnostiquer le plus tôt possible la maladie.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES