Assurance santé

La nouvelle complémentaire santé solidaire sera lancée le 1er novembre 2019

Publié par le
391 vues 1 réaction Note

La complémentaire santé solidaire lancée le 1er novembre 2019

Créée pour remplacer la CMU-C et l’ACS, la complémentaire santé solidaire sera effective dès le 1er novembre prochain. Ce nouveau dispositif doit permettre aux plus démunis de ne plus renoncer aux soins.

La fin de la CMU-C et de l’ACS

Un dispositif pour les plus démunis. Agnès Buzyn et Christelle Dubos, sa secrétaire d’État chargée de la pauvreté, ont toutes deux présenté mardi 15 octobre la nouvelle « complémentaire santé solidaire ». Ce dispositif remplacera à partir du 1er novembre la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).

Avec cette nouvelle complémentaire santé, le gouvernement souhaite venir en aide aux plus démunis en leur facilitant l’accès aux soins. « La santé est parfois la variable d’ajustement et ceux qui renoncent le plus aux soins sont les inactifs et les travailleurs modestes », précise Christelle Dubos. Il faut dire que les deux aides qu’elle remplacera étaient parfois jugées complexes par certains bénéficiaires. 

Entre 34 % et 45 % des personnes qui avaient droit à la CMU-C n’en faisaient pas la demande. Pour l’ACS ce taux grimpe à 49 %. Un quart de ces derniers n’ont d’ailleurs pas utilisé le chèque ACS pour souscrire une complémentaire santé. Aujourd’hui, 7 millions de personnes bénéficient de la CMU-C ou de l’ACS. Avec la complémentaire santé solidaire le gouvernement espère voir ce nombre augmenter de 3 % par an.

Quels seront les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire ?

Concrètement, les plafonds vont rester similaires à ceux qui existent déjà :

  • CMU-C actuel : 746 €/mois pour une personne seule et 1 118 € pour un couple
  • ACS actuel : 1 007 €/mois pour une personne seule et 1 510 € pour un couple

Pour les bénéficiaires actuels de la CMU-C, la complémentaire santé solidaire sera gratuite. Ceux qui auparavant étaient concernés par l’ACS verront quant à eux une nouveauté. Pour ces derniers le tarif dépendra de leur âge, mais ne dépassera pas 1 € par jour.

La complémentaire santé solidaire apporte une autre nouveauté, et de taille. Dès le 1er novembre prochain, les bénéficiaires seront remboursés à 100 % pour tous les soins et n’auront aucun frais à avancer. Ils profiteront également de « tarifs sans dépassement chez les médecins et la plupart des autres professionnels de santé ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
je suis i teressee par ette complementaire sante soldaire tenez moi au courant svp

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES