La prise en charge de l'opération de la cataracte

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > La prise en charge de l'opération de la cataracte

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

La prise en charge de l'opération de la cataracte

|
Consultations : 4768
Commentaires : 0
Santé : quelle prise en charge pour la cataracte ?

La cataracte est une affection oculaire qui aboutit à l’opacité des yeux. Elle se manifeste souvent lorsqu’une personne prend de l’âge entraînant une diminution de la vision ou en la rendant floue. Elle est généralement prise en charge par la Sécurité Sociale ainsi que par votre couverture santé si vous avez pris soin d’en souscrire une.

Les contours de la prise en charge

La cataracte ne peut être guérie que par une intervention chirurgicale ; l’opération est donc la seule option pour la personne affectée et elle peut être prise en charge suivant différentes modalités et circonstances.

Les consultations chez l’ophtalmologue ainsi que l’opération font l’objet d’une prise en charge à 100 %  par la Sécurité Sociale si elles ont été confiées à un spécialiste et à un chirurgien de secteur 1. A défaut, l’assurance santé pourra rembourser différents frais, notamment les dépassements d’honoraires.

En outre, la Sécurité Sociale couvre 80 % des frais, les 20% restants étant remboursés par la mutuelle santé. Il faut souligner ici que la Sécurité Sociale et l’assurance santé délimitent un tarif de remboursement ; si les frais d’hospitalisation dépassent ce tarif régulier - c’est généralement le cas pour une opération dans une clinique non conventionnée - seul le tarif de convention sera remboursé.

L’implant et sa prise en charge

Pour redonner au patient un sentiment de confort et pour rétablir sa vision, un implant pliable multifocal est placé afin de remplacer le cristallin devenu opaque.

Le coût de cet implant est  aujourd’hui devenu un sujet brûlant en termes d’assurance. Car, si l’implant classique est couvert par la Sécurité Sociale, l’implant précité dont le surcoût peut varier de 67 à 375 euros ne sera pris en charge que par l’assurance santé.

Bref, pour une meilleure prise en charge de vos frais de santé, il est recommandé de souscrire une assurance santé adaptée à ces besoins spécifiques.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS