Assurance santé

La santé des adolescents en danger selon l'ONU et l'UNICEF

Publié par le , Mis à jour le 03/03/2020 à 08:47

La santé des jeunes est menacée

C’est dans un rapport intitulé « Un avenir pour les enfants du monde ? », publié par l’ONU et l’UNICEF, que la menace pesant sur la santé des jeunes à été mise en avant. Suite à de nombreuses études réalisées, un groupe de 40 experts en santé infantile pointe du doigt la pollution, le changement climatique, le tabac, l’alcool, mais aussi la malbouffe et les écrans. Assurland revient sur le sujet.

La santé des jeunes menacée par le climat et la pollution

Dans ce rapport produit par 40 spécialistes de la santé infantile, convoqués par l’UNICEF (United Nations of International Children's Emergency Fund) et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), venant des 4 coins du monde, la pollution et les changements climatiques sont présentées comme étant les principales menaces pour la santé des enfants et adolescents. Helen Clark, ancienne Premier ministre de Nouvelle-Zélande, déclare que “si le réchauffement climatique dépasse 4 °C d’ici 2100 comme le prévoient les projections actuelles, cela entraînera des conséquences sanitaires désastreuses, en raison de la hausse du niveau des océans, des vagues de chaleur, de la prolifération de maladies telles que le paludisme et la dengue, ainsi que de la malnutrition”. Il est donc primordial que les émissions de CO2 par habitant soient réduites de manière considérable. Mais sur 180 pays étudiés, 9 seulement semblent être en mesure d’atteindre cet objectif pour 2030, tout en offrant la possibilité aux enfants de s’épanouir pleinement. Il s’agit de l'Albanie, la Tunisie, l'Arménie, l'Uruguay, la Jordanie, la Grenade, la Moldavie, le Sri Lanka, et le Vietnam.

D’un point de vue plus général, ce rapport établit également un classement de ces 180 pays selon l'avenir qu’ils ont à offrir à leurs enfants. Pour effectuer un classement, différents indicateurs sont pris en compte tels que la mortalité, l’état de santé, la nutrition, l’éducation, etc. Et la France arrive en quatrième position, juste après la Norvège, la Corée du Sud et les Pays-Bas. En revanche, les derniers du classement sont tous des pays d’Afrique subsaharienne, à savoir la République Centrafricaine, le Tchad, la Somalie et le Niger.

Malbouffe, tabac : les commerciaux nuisent à la santé des ados

En plus des conditions climatiques et de l’état de l’air que nous respirons, la santé des jeunes est mise en danger par des "pratiques commerciales néfastes" mises en exergue par le biais des réseaux sociaux. Ils sont ainsi “surexposés” à un marketing poussant à la consommation d’alcool, de tabac ou de cigarettes électroniques, et de malbouffe telle que les boissons sucrées, les fast-foods ou les aliments ultra-transformés. Malgré une hausse de prix, cela ne dissuade pas les adolescents d’acheter ce genre de produits. Les spécialistes proposent alors que les gouvernements des 180 pays étudiés prennent des mesures pour sensibiliser les jeunes car, pour nombre d’entre eux, cela reste encore à faire. Rien qu’entre 1975 et 2016, au Royaume-Uni, l’obésité chez les enfants et les adolescents à été multipliée par 11.

Un autre problème majeur nuisant à la santé des enfants : les écrans ! Que l’on parle de la télévision, de l'ordinateur ou des téléphones portables, les écrans altèrent le bien-être des jeunes, et augmente les risques liés à l'estime de soi tout en aggravant les problèmes tels que le harcèlement scolaire et le harcèlement en ligne. En effet, “l'exposition des enfants à Internet est énorme. Les 11-16 ans postent sur les réseaux sociaux en moyenne 26 fois par jour”. C’est ce que dénonce le rapport publié ce mercredi 19 février 2020.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES