• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

La sécurité sociale prévoit d'augmenter le ticket modérateur

Publié par le , Mis à jour le 21/01/2015 à 10:15

L’assurance maladie a publié le 17 décembre dernier une décision qui risque de déplaire. Dans le cadre de son budget 2015, elle prévoit de diminuer les remboursements de l’assuré en augmentant la charge du ticket modérateur. Le remboursement passera donc de 70 % à 65 %.

Qu’est ce que le ticket modérateur ?

Selon le site ameli.fr, le ticket modérateur est la part des dépenses de santé qui reste à la charge de l’assuré après que l’assurance maladie ait effectué son remboursement. Le taux de ce ticket varie en fonction des médicaments prescrits, des actes ainsi que de la situation de l’assuré. Il faut également que l’assuré respecte un parcours de soins.

Se conformer à cette condition est primordiale puisque si le particulier est hors parcours de soins coordonnées - en d’autres termes s’il n’a pas déclaré son médecin traitant ou s’il a consulté un autre médecin - l’assurance maladie peut majorer le ticket modérateur et donc proposer un remboursement moins élevé.

Dans tous les cas, si l’assuré a souscrit une bonne assurance santé, cette dernière peut rembourser tout ou partie de ce ticket modérateur, la prise en charge dépendra du type de formule choisie par le particulier. Il convient donc de bien choisir le contrat avant de le souscrire pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Une loi déjà en vigueur

La mesure prise par le gouvernement concernant la majoration du ticket modérateur devait être appliquée le 1er janvier 2015. Elle a néanmoins été reportée au mois d’avril, un délai qui permettra au gouvernement de réexaminer le dossier avant de prendre une décision finale. Cependant, même si le gouvernement n’a pas encore pris de décision, les syndicats redoutent déjà les effets d’une telle mesure.

Ils ont peur que de plus en plus de particuliers renoncent aux soins par manque de moyens. Concrètement, la participation de l’assuré passera à 35 % pour toutes les prestations ainsi que les actes qui sont réalisés en ambulatoire.

Une participation qui impacte directement le remboursement puisque les spécialités pharmaceutiques comme les préparations homéopathiques et allergènes ne seront remboursés qu’à hauteur de 25 % contre 30 % actuellement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES