Assurance santé

Le coût du vaccin contre la grippe s'envole pour l'Assurance maladie

Publié par le

Grippe : le coût du vaccin en hausse pour l'Assurance maladie

D’après une information Franceinfo, le coût du vaccin contre la grippe devrait s’envoler cette année pour l’Assurance maladie. Alors que la facture s’élevait à 35 millions d’euros en 2017, elle devrait atteindre 63 millions cette année.

Le prix du vaccin contre la grippe est passé à 10,11 € en 2018

Le prix du vaccin contre la grippe a presque doublé en un an. Cette année, le coût de la vaccination contre la grippe pour l'Assurance maladie va s’envoler. D’après une enquête réalisée par Franceinfo, la facture devrait atteindre 63 millions d’euros pour 2018. Soit près du double de 2017 puisque la facture s’était élevée à 35 millions d’euros. Mais pourquoi une telle hausse ? En un an, le prix du vaccin est passé de 6,20 € à 10,11 € lorsqu'il est vendu en pharmacie. Si pour les personnes à risque (personnes âgées de plus de 65 ans, malades chroniques ou souffrant d'obésité sévère et femmes enceintes) le vaccin est gratuit, il ne l’est pas pour les autres. Ces derniers doivent donc débourser 10,11 €.

75 % de la population à risque devraient être vaccinées selon l’OMS

Cette hausse des tarifs s’explique par le fait que la version 2018 du vaccin contient 4 souches vaccinales, contre 3 l’année dernière. Dans le vaccin contre la grippe on retrouve des souches de virus inactivé de type A et B. Pour la saison grippale 2018-2019, les laboratoires ont développé es vaccins « tétravalents » contenant 4 souches (2 souches A et 2 souches B). Celui des saisons précédentes était quant à lui « trivalents » puisqu’il contenait 3 souches (2 souches A et 1 souche B).

Chaque année le virus de la grippe provoque des milliers de décès en France. Lors de la saison grippale 2017-2018, 13 000 personnes sont décédées. Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que 75 % de la population à risque soient vaccinées, seulement la moitié l’est (en France on dénombre 12 millions de personnes à risque).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES