Assurance santé

Le département des Alpes-Maritimes (06) est reconfiné : quelles sont les mesures ?

Publié par le , Mis à jour le 23/02/2021 à 10:21

Dans le département des Alpes-Maritimes (06), la pandémie de Covid-19 atteint des seuils alarmants. Le taux d'incidence est record et s'élève à plus de 700 pour 100 000 habitants, soit trois fois plus que pour le reste du territoire national. Pour endiguer la progression du virus et notamment de son variant anglais, un confinement partiel a été déclaré pour les deux prochains week-ends dans le département.

Un confinement partiel le week-end du vendredi 18 heures jusqu'au lundi 6 heures

Premièrement, un confinement partiel est instauré pour les deux prochains week-ends au minimum dans le département des Alpes-Maritimes. Il prend effet le vendredi à 18 heures jusqu'au lundi à 6 heures pour l'aire urbaine littorale, de Théoule-sur-Mer à Menton, une zone représentant « 90 % de la population du département ».

Une attestation est disponible pour effectuer ses courses de première nécessité, accéder à un rendez-vous médical, sortir son animal de compagnie et faire du sport dans un rayon de 5 km autour du domicile.

 

 

Fermeture des commerces de plus de 5 000 m²

En dehors des commerces alimentaires et de santé, tous les commerces de plus de 5 000 m² sont fermés. En outre, la limite passe de 10 m² par client à 15 m² par client pour les commerces de 400 m². Les gestes barrières doivent être observés « très strictement », tel que l'a indiqué le préfet du département.

Contrôles renforcés dans les aéroports et aux frontières

Les Alpes-Maritimes étant frontalières à l'Italie, les contrôles aux frontières seront renforcés, ainsi que ceux dans les aéroports du département. Pour les arrivants, des tests PCR sur des vols entiers choisis de manière aléatoire pourront être exécutés. Les autorités ont annoncé la présence accrue des forces de l'ordre pour faire respecter ces mesures.

Accélération de la vaccination pour les personnes à risques

Pour lutter contre la propagation du virus, la campagne de vaccination sera accélérée. Ainsi, les personnes âgées de 50 à 64 ans souffrant d'une comorbidité pourront se faire vacciner. Pour ce faire, la possibilité de se faire vacciner sera ouverte aux médecins libéraux et davantage de doses du vaccin AstraZeneca seront commandées. De surcroît, le préfet a annoncé la livraison de 4 500 doses supplémentaires du vaccin Pfizer.

Actuellement, le taux des tests dans les Alpes-Maritimes dépasse les 10 % et le variant britannique représente environ la moitié des cas de contamination.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}