Le Motilium, un faible dosage recommandé par l'ANSM

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Le Motilium, un faible dosage recommandé par l'ANSM

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Le Motilium, un faible dosage recommandé par l'ANSM

|
Consultations : 1547
Commentaires : 0
Motilium : ce que l'ANSM recommande

Le Motilium, médicament à base de dompéridone prescrit contre les nausées et les vomissements, présenterait des effets indésirables, surtout chez les patients âgés de plus de 60 ans. Le neuroleptique dompéridone qu’il contient est jugé dangereux et serait responsable de 25 à 123 morts subites en 2012 dans toute la France.

Mise en garde de l’ANSM contre l’usage imprudent du Motilium

Consciente des risques du Motilium et des médicaments faits à partir de dompéridone, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) met en garde tout utilisateur, s’agissant surtout d’un usage imprudent.

En effet, étant en vente libre en pharmacie et ne nécessitant pas la présentation d’une prescription dans plusieurs pays européens, hormis la France, le Motilium est donc pris sans dosage précis pouvant excéder la norme et, éventuellement, causer des troubles cardiaques chez les patients.

La dompéridone serait la cause de risques cardiaques rares. D’ailleurs, son autorisation de mise sur le marché (AMM) a déjà fait l’objet de plusieurs modifications en 2004 et en 2007. En 2011, l’ANSM, suite aux études qu’elle a menées, décrète le danger présenté par la prise de médicaments à base de dompéridone à plus de 30 mg par jour.

Le Motilium, un usage modéré et prescrit par le médecin

Face aux risques encourus suite à la prise de Motilium, une réévaluation sur les bénéfices et les risques qu’il présente sera conduite par le Comité pour l'Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) au mois de mars 2014 en Europe.

Les personnes âgées de plus de 60 ans étant plus vulnérables aux risques cardiaques doivent surtout suivre une consommation modérée pendant sept jours au grand maximum. Les patients moins âgés ne doivent pas dépasser une dose de 30 mg par jour pour ne pas s’exposer aux mêmes risques. Malgré ce dosage plus prudent, le magazine Prescrire demande une interdiction de mise sur le marché des médicaments à base de dompéridone et le retrait de ceux encore présents sur le marché.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS