Le numéro vert, au service des femmes

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Le numéro vert, au service des femmes

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Le numéro vert, au service des femmes

|
Consultations : 1436
Commentaires : 0
Les pilules de 3ème génération sur la scellette !

L’ANSM, une agence de médicament, a mis en place un numéro vert gratuit qui a pour but de répondre aux questions des femmes qui ont l’habitude de prendre des pilules contraceptives, surtout celles qui sont classées dans la 3e et 4e génération. Explications.

L’utilité du numéro vert pour les femmes

De nombreuses femmes, surtout celles qui prennent des pilules contraceptives orales, ont posé des questions pour en savoir davantage sur les pilules de 3e et de 4e génération. Ces questions leur ont permis d’être rassurées si les pilules qu’elles prennent sont convenables à leur situation. Afin de faciliter la communication, un numéro vert a été mis en place pour elles.

Ce numéro est disponible du lundi au samedi. Et elles peuvent appeler entre 9 h à 20 h. Une équipe de téléopérateurs qui est encadrée par un médecin est disponible pour répondre aux questions des femmes qui souhaitent utilisées des pilules ou celles qui en utilisent déjà. Le numéro à appeler est le 0 800 636 636.

Objectif de la campagne de l’ANSM

Au début de l’année, les autorités sanitaires ont déclaré qu’il est important de limiter la prescription des pilules de 3e et 4e générations. En effet, presque la moitié des femmes qui habitent en France, plus précisément les 2,5 millions de femmes qui vivent dans ce pays prennent la pilule.

Toutefois, il est important de savoir que les pilules de 3e et 4e génération présente un grand risque vasculaire et elles sont beaucoup plus dangereuses que la pilule de 2e génération.

L’agence de médicament ANSM a même effectué une campagne d’information qui s’adresse aux professionnels de santé. Comme objectif, cette campagne incite les médecins à prescrire à leurs patientes des pilules de 2e génération. Cette agence a également exigé à l’agence européenne de médicament de changer les autorisations qui permettent de mettre en vente les pilules de 3e et de 4e génération sur le marché.

L’avis d’Assurland : l’agence de médicament a établi un numéro vert qui est un moyen permettant aux femmes qui se servent des pilules de 3e et de 4e génération à mieux comprendre l’utilisation de ce type de pilule ainsi que ses effets secondaires. Il est aussi recommandé de limiter la propagation de ces pilules sur le marché. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre assurance santé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS