Le pass vaccinal sera suspendu le 14 mars

Publié par Théophile Robert le 04/03/2022 à 11:24 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Le jeudi 3 mars 2022, le Premier ministre Jean Castex a pris la parole pour annoncer la fin du pass vaccinal et du port du masque à partir du 14 mars prochain. Un pass sanitaire et le porte du masque resteront tout de même imposés dans certains lieux.

Jean Castex annonce la fin du pass vaccinal

Au JT de 13 heures sur TF1 ce jeudi 3 mars, Jean Castex a fait plusieurs annonces de taille. « La situation s'améliore grâce à nos efforts collectifs, grâce aux mesures que nous avons prises », a-t-il affirmé.

Premièrement, le pass vaccinal sera suspendu à partir du 14 mars. Les Français pourront donc accéder normalement aux restaurants, bars, cafés, discothèques, clubs, cinémas, musées ainsi que trains longue distance et tous les autres lieux actuellement soumis à cette restriction. « Les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d'allégement des mesures, donc je vous annonce qu'à partir du lundi 14 mars nous allons suspendre l’application du passe vaccinal, partout où il s'applique », a annoncé le Premier ministre.

Un pass sanitaire reste exigé dans certains lieux

Une exception demeure néanmoins : les établissements de santé. Un pass sanitaire (et non plus vaccinal) sera exigé pour y accéder. Il sera donc possible d'y entrer avec un test négatif au Covid-19, ou un certificat de vaccination ou de rétablissement. Pour l'instant, le type de test demandé ainsi que sa durée de validité n'ont pas été précisés. Concernant l'Outre-Mer, la question reste en suspens.

Pour rappel, le pass vaccinal est entré en vigueur le 24 janvier dernier. Quant au pass sanitaire, il existe depuis le 9 juin 2021. La levée du pass vaccinal était conditionnée à plusieurs critères, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran : facteur de reproduction inférieur à un, taux d'incidence de moins de 500, moins de 1 500 personnes en soins critiques.

La fin du port du masque

Jean Castex a également annoncé la fin du port du masque. Il ne sera plus obligatoire dans les commerces, au travail, dans les administrations ou encore dans les collèges, lycées et universités. Une seule exception demeure : les établissements médicaux, médico-sociaux et les transports collectifs en raison « de la promiscuité », a justifié le Premier ministre.

Les personnes souhaitant garder le masque pourront le faire s'ils le souhaitent. Rappelons que le port du masque avait été imposé en 2020 : en mai dans les transports, en juillet dans les lieux publics clos et en septembre en entreprise.

L'obligation vaccinale demeure pour le personnel soignant

Enfin, l'obligation vaccinale restera d'actualité pour le personnel soignant, a annoncé Jean Castex.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES