Le plan e-santé 2020 de Marisol Touraine se dessine

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Le plan e-santé 2020 de Marisol Touraine se dessine

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Le plan e-santé 2020 de Marisol Touraine se dessine

|
Consultations : 2136
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Le secteur de la santé ne peut pas rater le train de la technologie. La ministre Marisol Touraine l’a compris et annonce ses orientations pour la France concernant l'e-santé d’ici 2020. Du patient aux professionnels de santé, tout le monde est concerné.

La technologie au cœur de la médecine

Lors du dernier CES (Consumer Electronics Show) 2016 de Las Vegas, la French Tech profitait de nombreux représentants pour le secteur porteur de l'e-santé. Derrière cette tendance d’allier technologie et médecine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine se doit de s’investir dans ce domaine et enclenche la suite de l’annonce en mai dernier d’un plan de 2 milliards d’euros entre 2017 et 2021.

En plus de son souci de qualité pour le système de santé français, la ministre annonce donc ses projets e-santé pour la France d’ici 2020. Il s’agit d’un secteur majeur pour les médecins et le suivi de leurs patients mais aussi plus généralement pour la France et ses start-up innovantes.

La médecine connectée arrive et la dématérialisation des données c'est pour bientôt. Le but étant de faciliter le partage des informations et leur consultation. Il sera prochainement possible pour le patient d’accéder en ligne via une application aux renseignements le concernant et de télécharger ses documents. Son dossier médical apparaîtra en ligne, il aura aussi la possibilité de prendre rendez-vous via internet, de suivre ses paiements, d’être mieux suivi notamment en cas de prise en charge ambulatoire voire même de consulter un médecin à distance.

E-santé : la sécurité des données l’une des priorités

Ces initiatives amèneront une importante circulation des données et poussent à un véritable plan « big data ». Cette base de données sera également ouverte (« open data ») pour faciliter les échanges et la consultation pour tous les professionnels. Une telle ressource doit être sécurisée et des règles réguleront cette activité pour éviter par exemple que des assureurs aient accès facilement et sans limitation à cette véritable mine d’or pour leur activité. Selon Marisol Touraine, l’ouverture de ces données doit servir l’intérêt public et permettre aux recherches d’avancer.

Start-up e-santé et acteurs professionnels doivent également, ensemble, participer à cette (r)évolution. Des locaux dans les hôpitaux pourront alors être ouverts à ces jeunes entreprises pour avancer plus rapidement en étant au cœur de leur secteur d’activités.

La médecine connectée mise en place progressivement Enfin, pour bien utiliser ces outils et informer les particuliers, les médecins devront aussi être à la page et le numérique intégrera les cursus de formation. La prochaine étape est une réunion stratégique qui se tiendra durant l’automne prochain pour que tous les acteurs concernés échangent sur cette mise en œuvre.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS