Assurance santé

Le réchauffement climatique menace la santé des plus fragiles

Publié par le

Les températures pourraient augmenter de 3 à 5 degrès d'ici la fin du siècle

Le réchauffement de la planète n’en finit pas d’avoir des répercussions sur la santé. Les personnes les plus fragiles dont les seniors de plus de 65 ans sont particulièrement impactées par le phénomène.

157 millions de personnes vulnérables exposés à la chaleur

Le réchauffement de la planète a des conséquences néfastes sur la santé. Selon un nouveau rapport de la revue médicale The Lancet, les problèmes liés à la chaleur augmentent dans le monde. En cause : le réchauffement climatique. En première ligne se trouvent les seniors de plus de 65 ans, les patients atteints de maladies cardiovasculaires, de diabètes, de maladies respiratoires ainsi que les habitants des villes. Rien que pour l’année 2017, plus de 157 millions de personnes vulnérables de plus de 65 ans ont été exposées à des vagues de chaleur. Un chiffre en augmentation par rapport à l’année 2016 avec 18 millions de personnes supplémentaires concernées. Par ailleurs, le réchauffement climatique est responsable du retour de maladies comme c’est le cas dans les états du Texas et de la Floride aux États-Unis. L’augmentation de la température pourrait favoriser la propagation d’épidémies. La côte Baltique a augmenté de 24% ses chances d’être touchée par une épidémie de choléra. Idem pour la dengue, cette infection virale qui a atteint son plus haut niveau jamais enregistré concernant la capacité vectorielle.

Des températures qui pourraient augmenter de 3 à 5 degrés

Autre effet majeur : le coût pour l’économie. En 2017, 153 milliards d’heures de travail ont été perdues.  À titre de comparaison, c’est 62 milliards d’heures de plus perdus depuis le début des années 2000. Un phénomène qui touche particulièrement l’Inde, l’Amérique du sud, Asie du sud-est ou encore l’Afrique subsaharienne.

Des chiffres qui ne devraient pas aller en s’améliorant quand on sait que les températures risquent d’augmenter de 3 à 5 degrés d’ici la fin du siècle.
Pour rappel, lors de la COP21 de 2015, la France a voulu un accord contraignant et ambitieux limitant le réchauffement climatique à 2 degrés. Une nouvelle COP se tiendra du 2 au 14 décembre 2018 en Pologne.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES