• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Le remboursement des lunettes plafonné dès 2015 ?

Publié par le

Le texte de loi proposé par le ministère de la Santé, mentionnant la baisse progressive de la prise en charge par l’assurance santé des frais d’optique à 300 euros en 2018, aurait subi quelques modifications. Au lieu de cette première proposition, c’est une limitation à 450 euros du remboursement des lunettes qui serait retenue. Toutefois, les discussions continuent.

Lutter contre l’inflation dans le secteur de l’optique

Selon le ministère de la Santé, réduire le plafond du remboursement des lunettes à 300 euros en 2018 doit permettre de lutter contre les dépenses et les frais d’optique qui ne cessent d’augmenter. Toutefois, l’indemnisation pour les montures à verres simples serait aujourd’hui plafonnée à 450 euros d’ici 2015, tandis que la prise en charge des verres complexes sera limitée à 200 euros avec un plafond évalué à 700 euros.

En 2013, la Cour des comptes a estimé qu’une paire de lunettes était deux fois plus chère en France qu’ailleurs. D’où, l’introduction de cette mesure qui doit assurer un « bon équilibre » et permettre de contenir le phénomène d’inflation. Cependant, l’abaissement annuel jusqu’en 2018 a suscité la colère des opticiens qui ont menacé d’augmenter les frais de santé.

Les discussions se poursuivent

Selon Les Echos, le ministère de la Santé et les autres parties intervenant dans la rédaction de ce texte se concertent toujours. Ainsi, la décision n’est pas encore décisive, bien que l’abandon du plafonnement à 300 euros en 2018 semble évident.

Pour rappel, la proposition initiale du ministère de la Santé prévoyait un remboursement à 350 euros pour les verres simples en 2015 avec une réduction de 50 euros par an jusqu’en 2018 pour atteindre les 200 euros au maximum.

Alors que les frais dentaires comptent parmi les frais de santé les plus onéreux, l’on a tout intérêt à être assuré. En effet, souscrire une bonne assurance santé disposant d’un volet « frais dentaires » permet de bénéficier d’une prise en charge, totale ou partielle, pour ces différents soins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES