Assurance santé

Le Smecta présenterait un risque à cause du plomb qu'il contient

Publié par le

Santé : les médicaments à base d'argile présenteraient un risque

Les médicaments à base d’argile, couramment utilisés pour soigner la diarrhée, contiendraient d’infimes quantités de plomb, ce qui présenterait un risque pour la santé. En févier, l’ANSM conseillait de ne pas utiliser ces médicaments chez des enfants de moins de 2 ans.

Une première alerte en février dernier

Attention aux médicaments à base d’argile dans une note publiée jeudi sur son site internet, la revue Prescrire recommande d’éviter ces traitements, couramment utilisés pour soigner la diarrhée aiguë ou les troubles intestinaux. La raison ? Ces médicaments présenteraient un risque pour la santé en raison de petites quantités de plomb qu'ils contiennent. Une recommandation qui concerne l’ensemble des médicaments à base de diosmectite, comme le Smecta. Ces médicaments à base d’argiles absorbent de petites quantités de métaux lourds présents dans les sols et notamment du plomb. Du plomb qui se retrouve par la suite dans l’organisme du patient.

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait lancé en février dernier une première alerte. Cette dernière avait alors recommandé de ne pas utiliser ces médicaments chez des enfants de moins de 2 ans, ainsi que chez les femmes enceintes ou qui allaitent. La revue Prescrire va plus loin en déconseillant ces traitements à l’ensemble des patients, « quels que soient l’âge et la situation clinique ».

« Cette contamination au plomb exposerait les enfants âgés de moins de 2 ans traités pendant 7 jours par disomectite à une plombémie atteignant plus de 50 microgrammes par litre. Une telle plombémie est connue pour exposer à des troubles neurocomportementaux », indique la revue médicale.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES