Assurance santé

Le tabagisme ultra-passif peut aussi être mauvais pour la santé

Publié par le , Mis à jour le 10/03/2020 à 15:50

Le tabac froid peut aussi nuire à la santé

Connaissez-vous le « tabagisme ultra-passif » ? Il s’agit de respirer du tabac froid. Des scientifiques américains ont découvert que ce risque de tabagisme ultra-passif peut nuire à la santé et elle peut atteindre l’équivalent de 1 à 10 cigarettes pour les personnes aux alentours.

De 1 à 10 cigarettes inhalées pour les personnes aux alentours

On le sait, le tabac nuit gravement à la santé tout comme le tabagisme passif. Ce que l’on sait un peu moins c’est que le « tabagisme ultra-passif » est aussi très mauvais. Mais qu’appelle-t-on « tabagisme ultra-passif » ? Il s’agit tout simplement de respirer du tabac froid. Vous savez, cette odeur très désagréable que vous inhalez en arrivant dans une pièce. Lorsqu’un fumeur grille une cigarette, le nuage de fumée ne disparaît jamais complètement. Il restera des résidus qui vont former des particules. Celles-ci vont alors se loger dans les fibres de votre canapé ou dans vos rideaux….

Des scientifiques de l’Université de Yale aux États-Unis ont souhaité connaître l’impact de cette forme de tabagisme sur la santé. Ils ont ainsi étudié les données de l’air d’un cinéma allemand à Mayence. Depuis 15 ans, cet établissement interdit aux cinéphiles de fumer. Or, les chercheurs ont découvert que les allers-retours des fumeurs pouvaient altérer la qualité de l’air. Ils ont également identifié 35 produits chimiques dont certains peuvent être cancérigènes. Des produits aussi appelés « fumée tertiaire » qui se logent dans les vêtements ou les cheveux.

Sans le savoir, les fumeurs créent un risque de tabagisme ultra-passif qui peut atteindre l’équivalent de 1 à 10 cigarettes pour les personnes aux alentours.

La dangerosité du tabagisme passif

La fumée de tabac contient plus de 4000 substances nocives et une cinquantaine qui peuvent provoquer ou favoriser l’apparition du cancer. Récemment, une étude révèle que les Français sont toujours autant exposés au tabagisme passif.

Dans son baromètre, Santé Publique France révèle que si l’exposition diminue à la maison, il reste encore du boulot à faire au travail. Quasiment 16% des salariés de 18 à 64 ans vont être en contact avec de la fumée de cigarette. Ce sont les ouvriers (27,4%) qui sont le plus touchés par le phénomène. D’après les chiffres, ils sont quatre fois plus que les cadres et les professions intellectuelles supérieurs.

En France, on estime que le tabagisme passif est responsable de 1 100 morts chaque année. Rappelons que respirer de la fumée va augmenter de 25% le risque de maladie coronarienne et le risque de cancer du poumon.

Un paquet de cigarettes qui atteint la barre symbolique des 10 euros

Cette année et pour la première fois, des tabacologues ont participé à des sessions Live Facebook pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. La session d’avril 2020 portera sur la cigarette électrique et celle de mai évoquera les difficultés à stopper la cigarette les premiers jours.

Pour motiver un peu plus les fumeurs à arrêter cette vilaine habitude, le prix du paquet de cigarettes a augmenté, depuis le début mars, de 50 centimes d’euros en moyenne. Désormais, le Marlboro Red atteint la barre symbolique des 10 euros. Il s’agit de la 5ème hausse depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron. Et cela ne sera pas la dernière car une nouvelle augmentation est d’ores et déjà prévue pour novembre 2020.

Des hausses à répétition qui ont un seul et même objectif : faire baisser le nombre de fumeurs dans le pays. Un pari qui porte ses fruits car, depuis 2016, 1.6 million de fumeurs ont réussi à éteindre pour de bon leur cigarette.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES