• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Le tiers payant coute cher aux pharmaciens

Publié par le

Le tiers payant, chronophage pour les pharmaciens

En 10 ans, la gestion du tiers payant par les pharmaciens prendrait de plus en plus de temps. C’est ce que révèle une enquête de l’USPO, le syndicat des pharmaciens, révélant également les coûts supplémentaires liés à la gestion du tiers payant avec le régime obligatoire et les complémentaires santé.

  • Le tiers payant, chronophage pour les pharmaciens

Selon l’enquête, les pharmaciens passeraient l’équivalent d’un mi-temps à gérer le dispositif du tiers payant. En 10 ans, ce temps aurait par ailleurs augmenté de 10 %. Cette surcharge de travail serait lié à la complexité du dispositif.

Cette tâche chronophage aurait ainsi des conséquences sur l’accueil des patients.

  • Le tiers payant, de plus en plus cher pour les pharmaciens

Le cout de gestion du tiers payant est compris entre 13 246 euros (pour les préparateurs) et 28 601 euros (pour les pharmaciens). Des sommes jugées onéreuses, ayant augmenté de 6 % en 10 ans.

  • Un système sans amélioration administrative en 10 ans

Alors que le tiers payant est un dispositif qui se gère principalement en interne, les pharmaciens estiment qu’ils sont le plus touchés par les contraintes liées à la mise à jour des carte Vitale par exemple, sans pour autant bénéficier d’une modernisation administrative depuis 10 ans.

Les pharmaciens réclament donc la simplification du dispositif du tiers payant, notamment en instaurant une convention unique entre les pharmaciens et les organismes de complémentaire santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES