• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Le tiers payant généralisé suspendu

Publié par le , Mis à jour le 10/07/2017 à 16:27

Agnès Buzyn suspend le tiers payant pour évaluation

Machine arrière pour le tiers payant généralisé ? Mise au point sous la présidence de François Hollande, la mesure a été suspendue par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Explications.

Un examen du tiers payant par l’IGAS

Le tiers payant généralisé n’entrera pas en vigueur le 1er décembre 2017 comme attendu : Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé, a effectivement décidé de suspendre le dispositif.

Cette décision ministérielle s’explique par la volonté d’évaluer ce tiers payant généralisé puisqu’une enquête d’évaluation va être réalisée par l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS), corps de contrôle interministériel du secteur social. 

Pour mémoire, ce dispositif, vertement critiqué par les professionnels de santé, devait dispenser les patients d’avancer les frais remboursés par la Sécurité sociale. Seuls les frais pris en charge par les contrats de mutuelle santé devaient être avancés par les intéressés.

Une suspension du tiers payant saluée

Au-delà de cette décision, Agnès Buzyn ne remet pas en cause le principe même du tiers payant. Ainsi, elle reconnaît que certains Français ne peuvent consulter un médecin pour des motifs financiers.

Toutefois, il est nécessaire que « les médecins y trouvent un intérêt ». Autrement dit, ce dispositif ne doit pas se traduire par un surcoût de démarches administratives pour les professionnels de santé. D’ailleurs, il semble qu’Agnès Buzyn ait vu juste puisque sa décision a été saluée par la profession.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES