• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les ampoules à LED nocives pour nos yeux ?

Publié par le , Mis à jour le 12/01/2017 à 09:39

L’Inserm met en avant la dangerosité des lumières à LED

Les LED ont changé nos habitudes d’éclairage. Cette lumière longue durée et moins énergivore pourrait cependant avoir des effets sur notre santé. L’Inserm a publié un rapport suite à des expériences sur des rats et les conclusions ne sont pas bonnes du tout.

La lumière à LED nocive chez le rat, et chez l’homme ?

Les LED équipent nos voitures mais aussi nos habitations. Cet éclairage qui n’a pas vraiment la même teinte jaune de certaines ampoules traditionnelles à incandescence, a la particularité de consommer beaucoup moins d’électricité et de durer bien plus longtemps. Même si à l’achat ces ampoules s’avèrent plus chères, ces dernières raisons participent à son apparition dans nos logements.

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a voulu enquêter sur les effets de cette lumière. Comme souvent ce sont les rats qui se sont prêtés à l’expérience. Malheureusement ces petits cobayes n’ont pas vraiment apprécié cette exposition. La rétine des rats a en effet montré des signes d’altération. « Des rats albinos exposés à long terme à la lumière des LED (en continu durant une semaine ou un mois) montrent aussi une dégénérescence rétinienne. Et même les rats non albinos, réputés pour être protégés de la dégénérescence photo-induite, présentent des signes de stress oxydant au niveau de leurs rétines. » Souligne le communiqué de l’Inserm sur son site.

La lumière bleue encore responsable

Une fois de plus la faute est à mettre sur le dos de la lumière bleue et les prochaines ampoules à LED pourraient voir ce taux diminuer. Si pour le moment ces effets n’ont été prouvés que sur les rats, rien n'est encore dit sur un caractère néfaste de cette ampleur chez l’homme.

"Nos cellules possèdent des mécanismes de réparation qui permettent sans doute de corriger en partie les lésions induites par les LED. Mais nous avons un capital lumière, comme notre peau possède un capital soleil. On peut se demander si nos ampoules domestiques ne favorisent pas son épuisement précoce, et ainsi l'évolution vers la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)" précise l'Inserm.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES