Assurance santé

Les autotests pour le Covid-19 seront disponibles cette semaine

Publié par le , Mis à jour le 19/03/2021 à 12:09

Les autotests pour le Covid-19 en France arrivent à grand pas. Ils devraient être disponibles cette semaine en pharmacie et dans les supermarchés, tel que l'a indiqué Jérôme Salomon, directeur général de la Haute Autorité de Santé (HAS). Que faut-il savoir à propos de ces tests ? Sont-ils efficaces ? Comment fonctionnent-ils ? Et combien coûtent-ils ?

Les autotests Covid-19, comment ça marche ?

Finalement, les autotests pour le Covid-19 vont arriver en France, après avoir été mis à disposition en Allemagne, en Autriche, au Royaume-Uni ou encore au Portugal. Ils devraient être disponibles dès cette semaine, « en officines ou en supermarchés », tel que l'a précisé Jérôme Salomon. « Ce sera assez facile d’accès. Le principe de l'autotest, c'est justement qu'on puisse l'avoir en famille », a-t-il ajouté.

Ces tests sont des tests dits « antigéniques ». Rapides et faciles d'utilisation, ils permettent de savoir rapidement si une personne est positive au coronavirus Covid-19 et se présentent un peu comme un test de grossesse. Son mode de fonctionnement diffère légèrement du test antigénique rapide nasopharyngé pratiqué jusqu'ici : il s'effectue à la surface du nez et non au fond du naso-pharynx. Il faut ensuite placer l'échantillon dans un tube contenant un réactif : si le test est positif, une ligne colorée apparaîtra sur le test au bout de 15 à 20 minutes.

Les autotests sont-ils efficaces ?

D'après une étude de l'Institut Robert-Koch, les autotests (plusieurs marques confondues) sont d'une efficacité d'en moyenne 71,7 % (moins fiables que les PCR, donc, qui sont à 98 %). Mais pour être autorisé en France, un test antigénique doit avoir un taux de fiabilité de 80 % ou plus. Ainsi, la HAS doit rendre un avis dans la semaine pour décider des tests autorisés à la vente. Leur principale avantage est de permettre un isolement plus efficace des cas positifs. En effet, les symptomatiques mettent en moyenne deux jours avant d'aller se faire tester à partir de l'apparition des premiers symptômes, auxquels il faut ajouter encore un à deux jours pour recevoir le résultat. Et ce moment est celui où ces personnes sont les plus contagieuses.

« La vraie question pour moi, c'est l'évaluation scientifique, explique le président de la HAS. On ne peut pas autoriser des tests qui donneraient de faux négatifs, ou des faux positifs. Il faut donc la certitude que ces tests sont fiables puis que les Français puissent avoir une confirmation du test ». L'autre enjeu est également de pouvoir tracer les cas positifs, notamment auprès de l'Assurance maladie.

Combien coûte un autotest ?

Les prix de ces tests varient en fonction de la marque et du lieu d'achat. En Allemagne, Aldi les vend par lots de cinq à 24,99 euros et à 21,99 euros à Lidl. En France, le coût d'un seul kit de prélèvement et d'analyse antigénique est de 8 euros, mais ils sont facturés à 46 euros à l'Assurance maladie par les médecins, et 34 euros par les pharmaciens. A priori, les tests à venir en France devraient coûter moins de 10 euros l'un.

Côté remboursement, les discussions sont encore en cours. Pas de réponse arrêtée, donc, mais « tout s'étudie », a affirmé Jérôme Salomon, qui a néanmoins indiqué que seule la France prenant intégralement en charge le dépistage du Covid-19 (60 millions de tests ont déjà eu lieu en France).

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES