• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les communes cherchent leur médecin sur la Toile

Publié par le , Mis à jour le 09/12/2014 à 15:59

Certaines communes françaises ont tellement de mal à trouver un médecin qu’elles ont décidé de se tourner vers les petites annonces qui fleurissent sur Internet. Si le procédé est inhabituel, il permet à ces communes de faire parler d’elles. Explications.

Le Bon Coin plébiscité

Actuellement, les généralistes se font rares dans certaines communes françaises comme Sainte-Anne-sur-Brivet près de Saint Nazaire, Saint-Saturnin dans la Sarthe ou Charôst, près de Bourges.

Ces communes doivent composer avec un nombre insuffisant de praticiens. A titre d’exemple, la commune de Charôst ne compte qu’un seul médecin généraliste pour ses 1 000 habitants et il part très bientôt à la retraite. Pour le remplacer, la commune a posté une annonce sur le site internet Le Bon Coin.

Le Net pour faire parler de la commune

Jean Balon, maire de la commune de Charôst, explique qu’une telle annonce permet à la commune de se faire connaître auprès des médias, de faire parler d’elle. Pour attirer les généralistes mais sans succès pour l’instant.

Il faut dire aussi que Charôst est un exemple de « désertification médicale » dans laquelle les soins sont presque inexistants. La situation est telle qu’au mois de mars 2015, les sept médecins actifs dans la commue seront réduits à quatre. D’autres communes françaises se trouvent dans la même situation. Jean Balon, lui, pourrait recourir à un recrutement extérieur, c’est-à-dire depuis l’étranger.

Pour continuer à se soigner en toutes circonstances, mieux vaut être assuré. En effet, avec une bonne mutuelle, il est possible d’accéder à de nombreux soins spécifiques et de bénéficier d’une prise en charge complémentaire appréciable selon la teneur contrat souscrit.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES