• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les étudiants ne sont pas en bonne santé

Publié par le

Si l’on en croit les résultats d’une enquête récemment menée par le réseau emeVia qui rassemble onze mutuelles étudiantes de proximité, les étudiants français négligeraient leur santé. Ainsi, l’on apprend notamment qu’ils ne consultent pas assez leur médecin. Etat des lieux.

Un renoncement aux soins faute de moyens

Dévoilée le 22 septembre 2015, l’étude réalisée par emeVia et consacrée à la santé des étudiants laisse apparaître qu’une majorité d’entre eux laissent traîner les choses lorsqu’ils sont souffrants en attendant que cela aille mieux.

Au moment d’expliquer un tel comportement de renoncement aux soins, un étudiant sur sept évoque des motifs d’ordre financier. D’ailleurs, la moitié des étudiants signale aussi des difficultés pour finir le mois dans le vert.

Les étudiantes boudent le gynécologue

A y regarder de plus près, ce sont surtout les étudiantes qui ne consultent pas le médecin : 20 % d’entre elles repoussent l’échéance ou renoncent tout simplement à consulter. « Seulement » 10 % des étudiants agissent ainsi.

A noter aussi que 45 % des étudiantes disent avoir consulté au moins une fois un gynécologue au cours de l’année 2014. Elles étaient 48 % à avoir rencontré ce spécialiste en 2013.

Autre enseignement de cette étude sur la santé des étudiants : ils sont 40 % à souffrir de stress et à s’en plaindre, faute de savoir comment faire face.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES