• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les Français ont moins confiance dans les médicaments

Publié par le , Mis à jour le 06/05/2014 à 14:49

Si un récent sondage d’Ipsos a révélé que les Français faisaient largement confiance à la notice, leur confiance à l’égard des médicaments a sensiblement chuté en 2014 par rapport aux années précédentes. Ipsos relève en effet une érosion de cette confiance puisqu’en 2013, ils étaient encore 87 % à avoir confiance dans les médicaments, contre 75 % aujourd’hui.

Une baisse de 12 % par rapport à 2013

Les médicaments souffrent donc d’une baisse de confiance des Français estimée à 12 %. Selon Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos, les résultats de cette étude réalisée pour le compte des Entreprises du médicament sont plus qu’inquiétants.

En effet, en 2011, les Français affichaient un niveau de confiance assez considérable de 82 %. Ce niveau de confiance avait augmenté au cours de l’année 2012 pour atteindre 84 % et il s’était même intensifié en 2013 pour atteindre 87 %.

C’est après cette date que les Français semblent avoir montré quelques signes de défiance envers les médicaments. Des signes qui se sont mus peu à peu en perte de confiance.   

Les effets indésirables des médicaments

Selon le Brice Teinturier, les Français doutent de plus en plus des médicaments, malgré les nombreuses actions menées pour dissiper ce sentiment.

Les résultats du récent sondage d’Ipsos ont révélé que ces doutes sont surtout provoqués par la peur des effets indésirables que chaque médicament peut produire. D’ailleurs, 71 % des répondants se disent spécifiquement troublés par ceux-ci.

Un autre aspect inquiète également les Français : il s’agit des contre-indications qui suscitent un niveau d’inquiétude de 58 %.

Enfin, les Français sont également inquiets de la sécurité autour des médicaments que 23 % d’entre eux jugent de plus en plus déficiente depuis bientôt cinq ans.

Parce que les médicaments peuvent représenter un coût non négligeable, il est bon de posséder la meilleure assurance santé pour ce type de dépenses particulier. En effet, selon la formule souscrite, la part restant à votre charge peut être minime voire inexistante.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES