• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les hommes machos seraient plus enclins à souffrir de dépression

Publié par le

Des chercheurs américains de l’université de Bloomington dans l’Indiana auraient trouvé un rapport entre le machisme et les tendances dépressives. Ces hommes seraient ainsi plus sujets à la dépression, aux troubles mentaux ou à certaines maladies.

Lien entre machisme et troubles mentaux ou dépression

Les chercheurs ont étudié 119 453 hommes en suivant un schéma correspondant à « la conformité aux normes viriles » homologuée par une échelle en 11 points, formant ce qu’on appelle communément les « machos ». Selon les résultats de l’étude, ces derniers demanderaient moins de soutien psychologique en cas de dépression, ou occulteraient les effets d’une maladie.

Ces sujets auraient enfin tendance à cacher davantage leur mal-être, refusant de l’aide psychologique même en cas de dépression.

Les hommes latino-américains davantage concernés

L’étude révèle par ailleurs que ces découvertes concerneraient davantage les latino-américains ayant participé aux tests. Un résultat qui suit les clichés, définissant cette tranche de la population comme étant des « machos ».

Un paradoxe ressort de cette étude : ces hommes dits « machos » auraient bien plus de mal à se confier à un homme qu’à une femme, pourtant considérée comme « inférieure ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES