• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les mutuelles étudiantes trop chères selon la FAGE

Publié par le

Découvrez le rapport de la FAGE sur le coût de la rentrée universitaire 2017

Premier syndicat étudiant, la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) a dévoilé son nouveau rapport annuel. Vu le poids important des mutuelles santé sur le budget des étudiants, elle demande leur affiliation au régime général comme promis par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle. Coup de projecteur.

Des frais liés à la rentrée trop élevés pour les étudiants

Dans son rapport consacré au coût de la rentrée universitaire, la FAGE considère que les mutuelles santé grèvent inutilement le budget des étudiants.

Le syndicat précise que, dans un contexte où l’inflation atteint 0,7 %, les frais liés à la rentrée universitaire continuent à augmenter de 2,36 %. Et, cette hausse s’explique surtout par l’augmentation des frais relatifs à l’assurance santé (8,73 %). C’est ce qui fait dire à la FAGE que l’offre santé est plus que jamais en inadéquation avec les « réalités financières des jeunes ».

Le syndicat considère également que les mutuelles santé étudiantes profitent bien souvent de la « méconnaissance des néobacheliers » pour vendre « des produits de complémentaire en dehors du régime obligatoire ». D’ailleurs, 25 % des étudiants ignorent qu’il n’existe aucune obligation de souscription pour ces contrats santé.

L’affiliation au régime général de la Sécu en 2018 ?

Pour remédier à cette situation, la FAGE appelle tout simplement à mettre un terme à « la délégation de service public confiée aux mutuelles pour le régime obligatoire de la Sécurité sociale ». Lors de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron s’était fait l’écho de cette solution évoquant une « exception française », à la fois « inefficace et dispendieuse ».

A noter aussi que Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a déclaré il y a quelques jours qu’à la rentrée universitaire 2018, les étudiants pourraient « bénéficier du régime général de la Sécurité sociale ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES