Assurance santé

Les pharmaciens bientôt autorisés à délivrer certains médicaments ?

Publié par le
112 vues 2 réactions Note

La pratique est courante dans les officines

Les pharmaciens vont-ils pouvoir dépanner des patients souffrant de petits maux ? Un amendement vient d’être déposé par un député LaREm pour permettre à ces professionnels de délivrer des médicaments prescrits sur ordonnance.

Dépanner les patients souffrant de maux bénins

Les pharmaciens vont-ils pouvoir vendre certains médicaments qui, à l’origine, sont prescrits sur ordonnance ? Thomas Mesnier, rapporteur du projet de la Santé vient de déposer un amendement en ce sens. Le député LaRem souhaite que les pharmaciens puissent vendre des médicaments à des patients souffrant de maux bénins. En clair, les pharmaciens dépanneraient les patients dont le médecin n’est pas disponible pour une consultation. "Ce que nous proposons, c’est que les pharmaciens dans des pathologies qu’on va dire bénignes ou des petites urgences, puissent délivrer un médicament qui est normalement prescrit par un médecin, type conjonctivite, petite dermatite inflammatoire" explique au micro de France TV Info Carine Wolf-Tahl, présidente de l’ordre des pharmaciens. Une pratique qui est déjà adoptée par de nombreux pharmaciens qui n’hésitent pas à vendre des médicaments en cas d’urgence. Au final, l’amendement servirait à encadrer une pratique adoptée dans les pharmacies.

D’une manière générale, les pharmaciens pourraient ainsi pallier les déserts médicaux et même éviter des passages aux urgences inutiles.

Les médecins contre cette mesure

Si les pharmaciens sont favorables à cette mesure, qu’en pensent les médecins ? Interrogé sur ce sujet en octobre 2018, Patrick Bouet, président de l’Ordre national des médecins était totalement contre l’idée. Pour lui, il était inimaginable « d’enlever des compétences à des médecins pour les donner à des professionnels qui ne les ont pas ». D’ailleurs, les principaux syndicats de médecins ont jugé qu’en cas d’erreur de la part d’un pharmacien, la santé d’un patient pouvait être mise en danger.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
Et si les pharmaciens pouvaient renouveler des traitements affectés par exemple au diabète, dans la mesure où cette maladie fait l'objet d'un traitement permanent.
A chacun son travail !... Un pharmacien reste un pharmacien !...

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES