• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Les seniors ne sont pas favorables à la généralisation du tiers payant

Publié par le

Dans une enquête menée par l’IFOP par le cabinet Jalma, les seniors disent leur opposition à la généralisation du tiers payant. S’ils sont largement satisfaits du système de santé français, plus de la moitié d’entre eux y est opposé. Etat des lieux.

Le système de santé plébiscité

La dernière édition de l’observatoire « Les seniors et le système de santé » témoigne de la satisfaction des seniors à l’égard du système de santé français plébiscité par 96 % des sondés.

Même s’ils vantent la qualité des soins de santé dispensés, ils craignent que notre système de santé ne se dégrade. Ainsi, 55 % d’entre eux jugent qu’il n’y a pas assez de médecins dans l’Hexagone. D’ailleurs, près de la moitié (46 %) jugent « interminables » les délais d’attente pour l’obtention d’un rendez-vous médical.

Ils pointent aussi du doigt le désengagement du régime général (36 %), le reste à charge (24 %) ainsi que les frais à engager par les patients (16 %).

52 % des seniors contre la réforme du tiers payant

Cette nouvelle enquête s’intéresse également à la manière dont les seniors perçoivent les récents changements législatifs.

Par exemple, 73 % des seniors interrogés considèrent que la généralisation de la complémentaire santé en vigueur depuis le 1er janvier 2016 va dans le bon sens. Toutefois, seuls 11 % d’entre eux connaissent la teneur de cette réforme qui, rappelons-le, fait obligation aux entreprises du secteur privé de proposer une couverture santé à leur salariés.

En outre, les seniors redoutent les effets néfastes de la généralisation, à savoir une hausse des cotisations (70 %), une restriction dans le choix de la couverture santé (58 %) ainsi qu’une baisse du niveau de prise en charge (57 %).

Enfin, et alors même que 70 % des Français y sont favorables, les seniors se disent opposés à la généralisation du tiers payant (52 %). Pourquoi ? Ils redoutent qu’elle compromette la pérennité du système de santé français en générant notamment un surcoût des soins de santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES