Loi ANI : Malakoff Médéric, La Banque Postale et la Mutuelle Générale partenaires

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Loi ANI : Malakoff Médéric, La Banque Postale et la Mutuelle Générale partenaires

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Loi ANI : Malakoff Médéric, La Banque Postale et la Mutuelle Générale partenaires

|
Consultations : 1411
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Dans le cadre de la mise en place de la généralisation de la complémentaire santé, le groupe d’assurance Malakoff Médéric et La Banque Postale se rapprochent. Objectif : proposer une offre santé sur mesure pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Une offre santé collective adaptée

Dans l’objectif de répondre aux exigences de la loi ANI, et de la généralisation de la complémentaire santé, Malakoff-Médéric, La Mutuelle générale et La Banque postale viennent de se rapprocher pour signer un accord de partenariat.

Les trois groupes souhaitent créer une offre santé adaptée aux TPE et PME, alors que ces dernières devront proposer obligatoirement une assurance santé collective à leurs salariés d’ici le 1er janvier 2016.

Malakoff Médéric devrait éventuellement prendre une participation au capital de La Banque Postale Assurance santé, société créée par la Banque Postale (65 %) et la Mutuelle Générale (35 %).

L’offre santé à destination des entreprises privées devrait être distribuée dès le 1er avril prochain.

Qu’est-ce que la généralisation de la complémentaire santé ?

mise en place de la généralisation de la complémentaire santéAfin d’enrayer le renoncement aux soins, le gouvernement a souhaité instaurer l’obligation de couverture des salariés du secteur privé à travers la généralisation de la complémentaire santé.

Dans ce cadre, les entreprises privées devront d’ici le 1er janvier 2016 proposer une offre santé collective à l’ensemble de leurs salariés, observant un panier de soins minimum prédéfini et le partage des cotisations à hauteur d’au moins 50 % pour l’employeur, et jusqu’à 50 % pour les salariés.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS