Manger son placenta n'aurait pas d'effet bénéfique sur la santé

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Manger son placenta n'aurait pas d'effet bénéfique sur la santé

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Manger son placenta n'aurait pas d'effet bénéfique sur la santé

|
Consultations : 935
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

De plus en plus de femmes ingèreraient leur placenta après leur accouchement aux Etats-Unis. Ce tissu aurait des effets bénéfiques pour la santé. Cependant, une étude menée par  des Américains (publiée dans Archives of Women’s Mental Health) montre qu’il n’y a aucune preuve scientifique des effets du placenta sur la santé.

Une pratique de plus en plus répandue aux Etats-Unis

Ingérer du placenta est une pratique très courante chez les mammifères après l’accouchement, comme la chèvre par exemple ou le cochon d’inde.

Des femmes ont commencé à se pencher sur cette pratique dans les années 1970. Cependant En Août 2012, elle a été totalement interdite en France.

Le placenta aurait un impact bénéfique sur la santé. Le boire ou le manger, séduirait alors de plus en plus de femmes enceintes aux Etats-Unis. Beaucoup d’informations ont été traitées sur ce sujet. Cette pratique aurait un but curatif. Elle permettrait une meilleure production de lait par exemple, voire une réduction du risque de dépression après la naissance de l’enfant.

Depuis 2012, il est donc interdit en France d’utiliser son placenta, mais à la vue de discussions sur les forums, certaines femmes y auraient quand même eu recours. Si vous aussi allez devenir maman, et que vous vous renseignez sur les démarches à faire avant et après l’accouchement, n’oubliez pas de souscrire une bonne assurance santé. Elle vous permettra d’avoir une plus large couverture pour tous vos frais avant et après l’accouchement. 

Aucune preuve scientifique des effets du placenta sur la santé

Une psychiatre, spécialisée dans cette dépression post-natale est étonnée face à cette pratique qui devient de plus en plus courante. Pour elle, son seul atout est la diminution de la douleur après l’accouchement. Mais pour qu’il y ait réellement d’autres effets, il faudrait que la maman ingère le placenta en entier et juste après l’accouchement, sans l’avoir réchauffé ou conservé. Une expérience donc que peu de femmes seraient capables de faire.

Le placenta n'aurait pas d'effets bénéfiques sur la santé Une étude a aussi été menée aux Etats-Unis. Elle montre qu’il n’y a aucune preuve scientifique quant aux effets bénéfiques du placenta sur la santé. Des risques seraient aussi méconnus.

Le placenta a un rôle de barrière contre les toxines, bactéries et les virus. Les germes seraient donc absorber par le tissu et y resteraient après la naissance. Le fait de le boire, et par la suite de procéder à l’allaitement de l’enfant, permettrait donc de lui retransmettre tous ces germes.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS