Médicaments : bientôt la fin du monopole des pharmaciens ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Médicaments : bientôt la fin du monopole des pharmaciens ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Médicaments : bientôt la fin du monopole des pharmaciens ?

|
Consultations : 7316
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Alors que les pharmaciens sont les seuls à être autorisés à vendre des médicaments en France – contrairement à d’autres pays comme les Etats-Unis - L'Inspection générale des finances (IGF) préconise dans un rapport l’ouverture du marché à la concurrence.

Pharmaciens : trop de marges sur les médicaments ?

Afin de lutter contre les marges jugées excessives des pharmaciens, l’IGF souhaite ouvrir le marché de la vente de médicaments à la concurrence, seulement pour certains produits.

Si les médicaments sur ordonnances ne peuvent être délivrés qu’en pharmacie, ceux dont la prescription est facultative et non pris en charge par la Sécurité sociale pourraient éventuellement être vendus dans la grande distribution. Le prix de ces médicaments est fixé par les pharmaciens eux-mêmes.

Et c’est là que le bât blesse puisque selon le rapport de l’IGS, ces médicaments auraient vu leur prix augmenter de 3 % entre 98 et 2011, plus vite que la hausse du cout de la vie sur cette même période, menant à des marges jugées trop importantes. Face à ce constat, les pharmaciens se défendent : ces hausses continues ont été effectuées dans le but de rétablir un niveau de rentabilité contrebalançant la baisse du prix des médicaments remboursables depuis quelques années.

Bientôt des médicaments disponibles en grande surface ?

Nouvelle rémunération des pharmaciensQuel meilleur moyen de faire baisser les prix que d’ouvrir un marché à la concurrence ? L’idée d’ouvrir la vente de certains médicaments en grande surface a ainsi pour objectif de faire baisser les prix chez les pharmaciens.

L'Union syndicale des pharmaciens d'officines s’oppose farouchement à ce projet, qui « n’a aucun sens ». L’argument de son président n’est pas dénué de sens quand il avance qu’ « un médicament n’est pas banal » et s’alerte de le probable manque d’information, étape pourtant nécessaire lors de la vente de produits pharmaceutiques. Le syndicat s’inquiète également de le l’objectif des grandes surfaces qui pourrait tourner à la seule rentabilité d’un produit qui demande des précaution dans son usage.

Info complémentaire : la vente de médicaments sur Internet

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS