Médicaments sur Internet : les Français restent réticents

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Médicaments sur Internet : les Français restent réticents

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Médicaments sur Internet : les Français restent réticents

|
Consultations : 1614
Commentaires : 0
Médicaments : les Français rechignent à acheter sur Internet

D’après la 3e édition du Baromètre groupement de pharmaciens PHR réalisée par l’IFOP, seulement 4 % des Français confessent avoir acheté des médicaments sur Internet. Un chiffre vraiment faible qui s’explique apparemment par l’importance accordée aux conseils avisés du pharmacien avant l’achat de tout médicament. Explications.

Achat de médicaments sur Internet : loin d’être une habitude

Alors que cela fait quelques mois maintenant que la vente de médicaments sur Internet a été autorisée, les Français restent encore méfiants. C’est le principal enseignement du Baromètre groupement de pharmaciens PHR réalisée par l’IFOP.

L’absence des conseils du pharmacien et la crainte des contrefaçons sont les principales causes invoquées lors de cette récente enquête. En effet, si 30 % des Français se disent prêts à acheter leurs médicaments en ligne, seuls 4 % d’entre eux ont déjà franchi le pas. Le décalage entre ces deux chiffres témoigne en fait de l’existence d’un sentiment de méfiance à l’égard de ces médicaments vendus sur la Toile. En effet, 57 % des sondés se disent encore trop méfiants pour oser franchir le pas.

A noter que les produits antitabac et les produits d’hygiène intime sont les plus demandés en ligne par ceux qui ne craignent pas de faire ce type d’achats sur Internet.

Contrefaçons et prix pratiqués

Si l’importance des conseils avisés du pharmacien avant l’achat est mentionnée par 38 % des sondés comme étant un frein à l’achat, le prix ne doit pas être écarté non plus. En effet, un code de bonne conduite interdit aux pharmacies en ligne de pratiquer un tarif différent de celui proposé en officine. De ce fait, l’achat en ligne ne peut compter sur l’attraction du prix pour attirer à soi des internautes plus nombreux.

Par ailleurs, les frais de livraison généralement de 6 euros peuvent faire la différence pour les rares cas où les médicaments sont vendus moins chers.

La contrefaçon des médicaments vendus sur Internet incite également les consommateurs à la prudence et à la méfiance pour s’orienter vers des produits plus sûrs.

A noter que les médicaments autorisées à être vendus en ligne sont ceux non soumis à prescription obligatoire.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS