• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Mutuelle LMDE : bientôt la fin des plaintes des étudiants ?

Publié par le , Mis à jour le 14/09/2016 à 09:45

Les étudiants se plaignent de leur mutuelle étudiante

La rentrée scolaire est synonyme de souscription à une mutuelle pour les étudiants. Parmi les offres proposées, il y a surtout celles du réseau Emevia et de la LMDE. Néanmoins cette dernière essuie de nombreuses critiques mais l'avenir semble s'éclaircir.

Des étudiants mal pris en charge par leur mutuelle

En plus des cotisations pour l’Assurance maladie, les étudiants peuvent souscrire des mutuelles spécialement conçues pour eux. Cependant, ils subiraient un mauvais service client surtout pour les adhérents de la LMDE contrairement aux mutuelles du groupe Emevia. Cette vague de mécontentements concerne tout de même 920 000 inscrits pour la LMDE.

Les plaintes principales ciblent des remboursements tardifs, des absences de réception de carte vitale, d’attestation ou encore une plate-forme téléphonique surchargée. Résultat ? En cas de non délivrance d’attestation, certains étudiants se voient refuser des stages et d’autres évitent même de se rendre chez le médecin sachant que le remboursement de leur mutuelle pourrait prendre du temps à arriver sur leur compte.

Outre les étudiants eux-mêmes, des parlementaires et des associations prennent parti pour aider les étudiants. C’est le cas de l’association SGPA (Se grouper pour agir) qui peut traiter certaines urgences en 48 heures.

LMDE : une amélioration en vue grâce à l’Assurance maladie ?

Cependant, la situation tend à s’améliorer note Gérard Pain président du collectif SGPA. En effet, la LMDE est aidée depuis 2015 pour une partie de son travail par L’Assurance maladie basée à Rennes. L’année scolaire 2016-2017 devrait donc mieux être gérée, une bonne nouvelle donc pour les centaines de milliers d’adhérents au régime.

En parallèle de cela, d’autres organismes souhaitent que les mutuelles étudiantes soient directement animées par l’Assurance maladie. Si l’expérience citée précédemment porte ses fruits, l’idée devrait être davantage prise au sérieux.

via etudiant.lefigaro.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES