Mutuelle santé : Un rapport de la campagne de vaccination affligeant

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Mutuelle santé : Un rapport de la campagne de vaccination affligeant

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Mutuelle santé : Un rapport de la campagne de vaccination affligeant

|
Consultations : 1306
Commentaires : 0
Rapport de la campagne de vaccination

Lignes directrices du rapport sur la campagne de vaccination



La campagne de vaccination contre la grippe pandémique de la grippe A/H1N1 a provoqué une perte de 3 millions de doses de vaccins. D'après un rapport de la commission d'enquête parlementaire cette quantité représente plus de la moitié du nombre de personnes vaccinées.
Le rapport n'aborde pas certains sujets sensibles : aucune analyse approfondie n'aura lieu concernant le rôle de l'organisation mondiale de la santé (OMS), en l'occurrence sur celui de ses experts sur la question des liens d'intérêt susceptibles d'exister entre experts et laboratoires, tout comme sur l'efficacité et les modalité d'utilisation des antiviraux ou la pertinence des procédures d'autorisation de mise sur le marché retenues pour les vaccins pandémiques.
Le rapport préconise une meilleure coordination pour mieux négocier avec l'industrie pharmaceutique pour l'achat de vaccins et de favoriser le recours aux marchés à tranches conditionnelles visant à revoir à la baisse des commandes sans grosses pénalités.


Une campagne de vaccination frustrante



Les résultats de la campagne de vaccination, dont l'organisation est considérée comme trop rigide, sont frustrants tout comme dans les autres pays. Au 1er juin 2010, 5,36 millions de français ont été vaccinés, soit moins de 8,5% de la population. Plus de 3 millions de doses ont été jetées ou mises au rebut dont 2,83 millions ont été perdues à cause de rupture de chaîne du froid, de flacons entamés?Ces pertes importantes sont dues notamment à la présentation des vaccins en multi-doses.
Par ailleurs de nombreuses pertes sont à prévoir car les vaccins ont une date de péremption qui est entre juillet et octobre 2011. Ainsi pour éviter ces pertes une campagne de vaccination grippale saisonnière précoce devrait être mise en place.
Le coût de la campagne s'élèvera environ à 670M d'euros, si il y a une révision à la baisse de l'indemnisation des professionnels de santé il pourrait être de 615M d'euros.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS