Noël 2021 sous Covid : contaminations records, annonces du gouvernement...

Publié par Astrid Verdun le 28/12/2021 à 14:27 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Malgré la dose de rappel du vaccin contre le Covid-19, les fêtes de fin d’années sont entachées par une cinquième vague virulente, causée entre autre par le variant Omicron. Face aux records de contaminations, le premier ministre et le ministre de la Santé ont fait des annonces le lundi 27 décembre 2021.

Variant Omicron : record de contaminations 

Avec 3 022 868 cas sur ces sept derniers jours, soit 57 % du total mondial, l’Europe est actuellement la région qui enregistre le plus de cas de Covid-19 dans le monde ; la deuxième région la plus touchée est la zone comprenant les États-Unis et le Canada qui comptabilise 1 421 516 cas.

En France, le nombre de contaminations a franchi un seuil jamais atteint depuis le début de la pandémie en mars 2020 : 104 611 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en vingt-quatre heures selon Santé publique France. Ce niveau a doublé en trois semaines. L’agence publique compte 17 000 personnes hospitalisées en raison du Covid-19.

Rupture de stock d’autotests après les fêtes

Pour passer les fêtes en famille malgré le variant Omicron, les Français se sont plus faits tester que d’habitude. Tests antigéniques, tests PCR mais aussi autotests ont été pris d’assaut, à tel point que, quelques jours après Noël, 58% des pharmacies sont en rupture de stock d’autotests. Le porte-parole de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Gilles Bonnefond, l’assure au JDD, « 58 % des [21 500] pharmacies [de France] sont en rupture de stock » d’autotests. D’après lui, c’est un « record absolu » de dépistage depuis le début de la crise sanitaire.

Annonces gouvernementales pour faire face à la 5ème vague

Le lundi 27 décembre s’est tenu un conseil de défense sanitaire mené par Emmanuel Macron pour lutter contre la propagation rapide du variant omicron. À la suite de celui ci, le premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se sont exprimés lors d’une conférence de presse. 

Pour faire face à cette cinquième vague, plusieurs annonces de restrictions ont été faites :

  • le délai pour bénéficier de la troisième dose de rappel du vaccin est ramené à trois mois au lieu de 6, puis de 5 ;
  • le retour des jauges dans les grands rassemblements : limitation de 5 000 personnes en extérieur et 2 000 personnes en intérieur ;
  • la consommation debout et sans masque est interdite dans les bars et cafés, les clients pourront seulement consommer assis ;
  • la consommation est interdite dans les cinémas, théâtres et transports collectifs ;
  • le télétravail est « obligatoire » quand c’est possible, trois jours au minimum par semaine ;
  • le port du masque obligatoire en extérieur dans certains centres-villes, selon la décision du Préfet en charge.

Il n’y aura cependant pas de couvre-feu le 31 décembre ; « Limitons les grandes fêtes et les grands dîners, aérons, testons-nous », a pourtant fortement conseillé Jean Castex. Quant à la rentrée des classes, elle est bien maintenue au 3 janvier 2022. Un nouveau conseil de défense se tiendra le 5 janvier.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES