Omicron : plusieurs pays européens allègent leurs mesures

Publié par Astrid Verdun le 28/01/2022 à 11:36 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

En Europe, on compte actuellement plus d’un million et demi de nouveaux cas quotidiens de Covid-19. Pourtant, plusieurs pays prennent la décision d’alléger les mesures de restriction, voire de les faire cesser complètement. Petit tour rapide du continent.

Fin des restrictions essentielles en Angleterre

La semaine dernière, l’Angleterre a mis fin à la recommandation de travailler chez soi et cette semaine, et le jeudi 27 janvier, à l’obligation de porter le masque en intérieur, ainsi qu'à la présentation d’un passeport vaccinal pour les événements au public nombreux. Les autorités estiment que ces restrictions ne sont plus nécessaires et entravent la liberté des Anglais.

Pour autant, Boris Johnson reste alerte :”Tout le monde doit rester prudent, et j’exhorte tous ceux qui n’ont pas encore reçu leur vaccin à se manifester”. Avec 155 000 morts depuis le début de la pandémie et 100 000 nouveaux cas par jour, l’Angleterre est un des pays les plus touchés. Selon les derniers chiffres, 64 % de la population de plus de 12 ans a reçu une troisième dose.

Scandinavie : deux stratégies différentes

Le Danemark a décidé de retirer toutes les restrictions. En effet, à partir du 1er février, il n’y aura plus de masque obligatoire, plus de passe vaccinal et plus de jauge ni d’horaires restreints pour les bars et les restaurants. ”Nous allons retrouver la vie d’avant”, a annoncé la première ministre Mette Frederiksen, selon Le Monde.

Du côté de la Finlande, seul un allègement des mesures est prévu. Les restaurants pourront rester ouverts jusqu’à 21 heures, soit trois heures de plus que ce qui est actuellement autorisé. Les bars devront toujours fermer à 18 heures et cesser de servir de l’alcool à 17 heures.

Le cas de l’Espagne

Jugeant peu efficace le passe sanitaire face à la grande contagiosité d’Omicron, la Catalogne a décidé d’y mettre fin pour entrer dans les bars, restaurants et salles de sport à partir du vendredi 28 janvier.

D’après France Info, l’Espagne fait partie des pays qui proposent une nouvelle stratégie à mettre en place dans les prochains mois : surveiller la maladie comme la grippe saisonnière. En d’autres mots, le gouvernement envisage de vivre avec le virus après la prochaine vague, afin d’éviter les trop grandes répercussions économiques et sociales.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES