Pénurie de Doliprane : tout ce qu'il faut savoir

Publié par Théophile Robert le 22/04/2022 à 12:06 , Mis à jour le 25/04/2022 à 09:41

Vous avez essayé d'acheter du Doliprane récemment ? Si oui, vous avez peut-être été confronté à une rupture. Pandémie de Covid-19 et grippe saisonnière ont participé à faire fondre les stocks comme neige au soleil. D'autres médicaments sont également concernés.

Pourquoi y a-t-il une pénurie de Doliprane en gélule ?

Trouver du Doliprane en pharmacie s'avère de plus en plus compliqué. En effet, une pénurie est en cours depuis décembre 2021. Ce sont principalement les gélules de 1000 mg et de 500 mg qui sont touchées, mais aussi le stock de Liquiz, format du Doliprane adapté pour les enfants. En 2021, les ventes de Doliprane ont augmenté de 7,2 % pour s'élever à plus d'un milliard d'euros.

Cette pénurie prend racine dans plusieurs causes. Premièrement, Sanofi, fabricant de ce médicament, est confronté à une importante hausse de la demande depuis le début de la pandémie du Covid. Il faut y ajouter l'épidémie de grippe saisonnière qui circule actuellement en France, avec environ 200 cas pour 100 000 habitants. Pour ces deux maladies, les médicaments à base de paracétamol sont conseillés par le Haut Conseil de Santé Publique pour soulager la fièvre et les douleurs.

Par quoi remplacer le Doliprane ?

Il existe plusieurs alternatives au Doliprane. Il y a le Dafalgan et l'Efferalgan, des antalgiques contenant uniquement le principe actif paracétamol. Il est aussi possible de se procurer les génériques, produits par les laboratoires Biogaran, Viatris et Mylan. En effet, seul le Doliprane est concerné, pas les autres médicaments à base de paracétamol.

La pénurie devrait durer jusqu'à l'été

Cette rupture de stock intervient alors qu'au printemps 2020, lorsque le Covid fit son apparition sur le sol français, Sanofi avait déjà augmenté la production de Doliprane dans son usine de Lisieux. Mais cette pénurie ne devrait pas durer éternellement et un retour à la normale est prévu pour l'été prochain.

De son côté, Sanofi prévoit un retour à la normale courant juin 2022 pour l'ensemble du territoire. Pour l'Union des syndicats des pharmaciens d'officine (USPO), un retour des stocks est prévu « d'ici à 15 jours ». Pour un pharmacien, rien n'est moins sûr : « nous n'avons aucune date de retour à la normale. On nous a juste dit que ça allait revenir dans un mois, mais au final, on ne sait pas trop », affirme-t-il. Sanofi devrait également limiter les commandes à 720 unités maximum par pharmacie.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES