Assurance santé

Petits déjeuners gratuits à l'école : de vrais bénéfices pour la santé

Publié par le , Mis à jour le 24/04/2019 à 16:57

Petits-déjeuners gratuits pour les écoliers les plus défavorisés

En France, un enfant sur dix arrive à l’école sans avoir petit déjeuné. Pour y remédier, le gouvernement a lancé hier, mardi 23 avril 2019, la distribution gratuite de petits déjeuners au sein des écoles pour les enfants les plus défavorisés. Financée par l’Etat - il en coûtera six millions d’euros pour cette année - cette initiative s’inscrit dans le « Plan Pauvreté » et est testée dans huit académies en prélude à sa généralisation à la rentrée prochaine.

En quoi consiste un petit-déjeuner équilibré ?

Testés depuis hier dans les académies d’Amiens, de La Réunion, de Lille, de Montpellier, de Nantes, de Reims, de Toulouse et de Versailles, les petits déjeuners distribués gratuitement aux écoliers défavorisés devront présentés certaines caractéristiques.

Ainsi, Jean-Michel Blanquer et Christelle Dubos, respectivement ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et Secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, souhaitent que ces petits déjeuners soient :

  • à la fois « équilibrés et de qualité »,
  • « servis dans le respect des règles de sécurité et d'hygiène alimentaire »,
  • « ouverts à tous les enfants »,
  • « accompagnés d'une action d'éducation à l'alimentation ».

Médecin nutritionniste, Corinne Chicheportiche-Ayache considère pour sa part que le petit-déjeuner d’un enfant est équilibré s’il se compose des éléments suivants :

  • une source de sucre lent, qu’il s’agisse de pain, de biscottes ou de céréales sans graisse ni sucre,
  • un produit laitier,
  • un fruit ou une compote.

A noter qu’il doit également se dérouler dans des conditions optimales, à savoir dans une ambiance calme et au cours d’un moment qui lui est spécialement dédié.

Les adultes aussi ne doivent pas oublier le petit-déjeuner

Chez l’enfant, le petit-déjeuner s’accompagne de nombreux bienfaits pour sa santé à court et à long termes. Plus précisément, le fait de prendre chaque jour son petit-déjeuner permet à l’enfant d’avoir suffisamment d’énergie pour jouer avec ses camarades, faire du sport, d’être suffisamment concentré et d’avoir assez de mémoire pour bien apprendre.

Cette habitude matinale contribue également à la bonne santé tant musculaire qu’osseuse de l’enfant, à sa croissance ainsi qu’à son développement tant physique que psychologique et aide à une meilleure gestion de son poids en évitant surpoids, obésité ou troubles du métabolisme à l’instar du diabète ou des maladies cardiovasculaires.

Enfin, on ne le rappellera jamais assez mais le petit-déjeuner est également important pour la santé des adultes. En effet, selon une étude menée par des épidémiologistes américains, faire l’impasse sur le petit-déjeuner augmenterait le risque de mourir des suites d’une maladie cardiovasculaire.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES