Pilule du lendemain : plus facile d'accès pour les étudiantes

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Pilule du lendemain : plus facile d'accès pour les étudiantes

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Pilule du lendemain : plus facile d'accès pour les étudiantes

|
Consultations : 1762
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

La contraception d’urgence profite depuis fin mai d’une nouvelle évolution. Ses conditions d’accès sont facilitées pour les étudiantes. Bien que la pilule du lendemain ne soit pas efficace à 100%, ce décret devrait permettre aux jeunes filles d’être moins réticentes à l’idée de franchir le pas.

Pilule : suppression du statut de détresse caractérisée

Depuis le 28 mai dernier, un décret permet aux lycéennes et collégiennes de profiter de la pilule du lendemain plus facilement. Il s’inscrit dans la lignée de la modernisation du système de santé français. Initiée par la Ministre de la santé, Marisol Touraine, cette modification de texte supprime la nécessité d’une situation de « détresse caractérisée » dans les établissements scolaires. En effet, auparavant, les étudiantes devaient manifester cette « détresse » et se justifier pour avoir accès à la pilule du lendemain.

Grâce à ce nouveau décret et la suppression de cette condition, les délais diminueront et il sera plus facile de recevoir la petite pilule. Le but ici n’est pas de banaliser ce geste mais bien de réduire l’attente dans cette situation d’urgence. Les jeunes n’ont en effet que cinq jours après leur relation pour prendre la nouvelle pilule. Sur le long terme, une réduction des grossesses non voulues des étudiantes est attendue.

Où se procurer la pilule du lendemain ?

Pour obtenir la pilule contraceptive d'urgence, l’étudiante peut se rapprocher de son infirmière scolaire, se la procurer anonymement et sans ordonnance en pharmacie ou dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI). Signalons qu’elle est gratuite pour les mineures et les étudiantes.

La pilule du lendemain plus facile d'accèsPrécisons enfin que ce nouveau décret ajoute que l’infirmier/ère se doit de «proposer à l'élève mineure, qui peut le refuser, de s'entretenir avec le titulaire de l'autorité parentale ou avec son représentant légal de la démarche d'aide et de conseil mise en œuvre».

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS