• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Plafonnement des remboursements d'optiques : réaction des Français !

Publié par le

Une étude de Mercer concernant les éventuelles répercussions des mesures gouvernementales sur le plafonnement des remboursements de certains frais de santé, démontre encore une fois l’attachement qu’ont les Français à leur complémentaire santé.

Le gouvernement veut économiser

Le gouvernement souhaite réduire les coûts liés à la santé et limiter les dépassements d’honoraires. Au long terme, il souhaiterait économiser près de 50 milliards d’euros. Pour ce faire, une des solutions du gouvernement est de limiter le remboursement des soins alors qu’ils sont déjà jugés insuffisants par près de 57 % des personnes interrogées.

Le gouvernement a également avancé une autre solution, la création d’un troisième niveau de couverture. Si le gouvernement décide donc de baisser les remboursements d’optiques et dentaires, 40 % des sondés se disent être prêts à souscrire une sur complémentaire.

Les Français attachés à leur complémentaire santé

Au cas où l’employeur décide de diminuer sa part de cotisation, plus de 2 salariés sur 10 opteraient pour un soutien financier durable, pour pouvoir combler la participation patronale. L’étude de Mercer a également révélé que les Français n’étaient pas prêts à tirer un trait sur la qualité des garanties puisque pour 67 % des sondés, ce critère est à privilégier lors du choix de la complémentaire santé.

En outre, 68 % d’entre eux estiment que le montant de la cotisation est important. Selon Vincent Hal dans un communiqué rapporté par le site Opticien Presse, « les salariés veulent continuer à bénéficier d’une vraie couverture sociale », le désengagement de l’Etat sur ce point impacte directement sur les salariés qui ont déjà du renoncer à certains soins par manque de moyens !

L’étude YouGov a été réalisée sur 1 003 salariés du privé en France et a été réalisé du 8 au 15 avril 2014.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES