• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Plus d'assurance santé pour les employés à temps partiels de Walmart

Publié par le

Les salariés de Walmart qui travaillent moins de 30 heures par semaine ne bénéficient plus de la couverture d’une assurance santé depuis le 1er janvier 2015. La mesure prise par ce grand distributeur  concernerait près de 30 000 personnes aux Etats-Unis soit à peu près 5 % des employés travaillant à temps partiels.

A cause de l’Obamacare

Interrogé sur cette décision, Walmart explique que c’est la conséquence directe de la mise en application de la loi sur les soins abordables ou « Affordable Care Act » qui a obligé les Américains à souscrire une assurance santé au risque de subir des sanctions financières. Plusieurs salariés qui n’étaient pas couverts par une assurance ont donc décidé d’en souscrire, ce qui a fait grimper les coûts supportés par Walmart.

Pour réaliser des économies, Walmart n’a nul autre choix que de prendre cette décision qu’il juge difficile. Outre cette mesure, le numéro un mondial de la distribution compte également augmenter les cotisations d’assurance santé de ses autres employés. Pour rappel, ce distributeur n’est pas le premier à avoir pris une telle décision, avant cela, Target, Home Depot et Trader Joe’s ont également fait pareil.

L’assurance santé pourquoi la souscrire ?

Souscrire une assurance santé permet de compléter les prestations des régimes obligatoires d’assurance maladie qui sont rarement satisfaisantes. L’assurance santé couvre la maladie, l’accident ainsi que la maternité.

Les montants de remboursement varient en fonction du type de contrat souscrit par l’assuré, mais généralement, les contrats couvrent le remboursement du ticket modérateur donc la différence entre la base de remboursement et le remboursement fait par l’assurance maladie obligatoire. Le contrat peut également rembourser les dépassements d’honoraires et le remboursement de tout ou partie des prestations non couvertes par l’assurance maladie obligatoire.

Certains contrats permettent même de couvrir les frais d’hospitalisation médicale ou chirurgicale, les actes et les frais de chirurgie, le forfait journalier hospitalier, les consultations, les visites de médecins généralistes et spécialistes ou encore les frais d’orthopédie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES