Assurance santé

Plus de crises cardiaques lors des fêtes de fin d'année

Publié par le

Trop d'attaques cardiaques à cause du stress des fêtes de fin d'année

Si l’on en croit une récente étude scientifique, les fêtes de fin d’année ne sont pas de tout repos et peuvent même s’avérer très dangereuses. En effet, le stress occasionné par cette période particulière de l’année serait à l’origine d’une hausse du nombre des crises cardiaques, le pic ayant lieu lors du réveillon. Explications.

Un pic d’attaques cardiaques le 24 décembre à 22h

Selon une nouvelle étude, le risque d’attaques cardiaques serait plus élevé à l’occasion des fêtes de fin d’année. D’ailleurs, il existe même un pic à 22h lors du réveillon de Noël.

C’est effectivement ce qui ressort d’une étude scientifique réalisée par le « Karolinska Institutet » de Stockholm et publiée dans la revue médicale britannique « British Medical Journal ».

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques à l’origine de cette étude ont analysé les dates et heures de plus de 280 000 attaques cardiaques survenues en Suède pendant 16 ans.

Colère, tristesse, anxiété et stress mêlés

Se faisant plus précis quant à la population concernée, les chercheurs considèrent que le risque d’avoir une crise cardiaque est plus élevé chez les personnes âgées à partir de 75 ans si elles souffrent de diabète ou de problèmes d’ordre cardiaque.

En outre, l’on apprend que le risque d’avoir un accident cardiaque s’avère 37 % plus élevé la veille de Noël, moment de l’année qui apparaît caractérisé par une « expérience aiguë de colère, tristesse, anxiété et stress », selon les chercheurs. Autant de sentiments mêlés qui expliquent donc que le risque de crise cardiaque soit plus important le 24 décembre.

Et, les scientifiques d’appeler à trouver les moyens pour faire en sorte que les personnes qui souffrent d’un stress lié aux fêtes de fin d’année soient ménagées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES