Assurance santé

Pollution : attention, vos enfants sont plus exposés que vous

Publié par le

Un enfant respire 37% de dioxyde d'azote de plus qu'un adulte

Ils sont hauts comme trois pommes et beaucoup plus exposés que les adultes à la pollution. C’est ce que révèle une étude réalisée par une ONG allemande. Vos enfants respirent 37% de dioxyde d’azote de plus que vous.

37% de dioxyde d’azote supplémentaire à un mètre du sol

Selon une étude réalisée par une ONG allemande, les enfants sont beaucoup plus exposés à la pollution que les adultes. En cause : leur petite taille ! Les chercheurs  ont notamment étudié la concentration de dioxyde d’azote dans 500 rues de 6 villes d’outre-Rhin. Il en résulte que le dioxyde d’azote principalement émis par les moteurs diesel est 37% plus important à un mètre du sol qu’à deux mètres. En résumé, plus vous vous trouvez près du sol plus vous respirez de la pollution. Voilà pourquoi, les enfants sont particulièrement exposés à ce phénomène. Cette exposition à la pollution n’est pas sans conséquence chez nos bambins qui peuvent contracter des maladies respiratoires type asthme ou encore des allergies. La pollution peut aussi entrainer des retards de croissance du fœtus. En France, le diesel  concerne 60% des véhicules des particuliers et quasiment l’ensemble des utilitaires. Selon une récente étude européenne, vivre un an à Paris équivaut à fumer 183 cigarettes ou 9 paquets de cigarettes par an.

3ème cause de mortalité en France

La ville de Paris a fait de la lutte contre la pollution une de ces priorités. 2500 personnes meurent chaque année du fait de la pollution. C’est la troisième cause de mortalité en France après l’alcool et le tabac. Depuis quelques années, la mairie aménage la voirie pour limiter la voiture et laisser la place à des modes de transport moins polluants. On pense notamment aux opérations « Paris Respire » ou encore la « Journée sans voiture ». Plus généralement, le gouvernement a lancé son plan vélo afin d’encourager les Français à lâcher leur voiture pour un mode de déplacement plus propre. Depuis le 1er juillet 2016, les utilitaires et les voitures les plus polluants sont limités dans la capitale. À partir de 2022, les voitures portant une vignette Crit’Air 3 seront aussi interdites.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES