Assurance santé

Pourquoi le manque de sommeil nuit à la santé de nos enfants ?

Publié par le , Mis à jour le 17/02/2020 à 15:46

Le sommeil est très important pour la bonne santé des enfants

Bien dormir est indispensable pour préserver sa santé. Selon des scientifiques de l’Université de Warwick, la santé mentale d’un enfant pourrait être affectée en raison d’un manque de sommeil. Les médecins rappellent qu’un jeune de 6 à 12 ans doit dormir entre 9 heures et 12 heures par nuit.

Les conséquences du manque de sommeil

Des chercheurs de l’Université de Warwick ont découvert que le manque de sommeil chez un enfant affecterait sa santé mentale. Selon les scientifiques, un enfant qui n’aurait pas son quota de sommeil serait plus enclin à l’anxiété, la dépression, aux comportements impulsifs et même à des mauvaises performances cognitives : «  Nos résultats montrent que les enfants qui dorment moins de 7 heures par nuit sont 53% plus susceptibles de développer des problèmes de comportement par rapport à ceux qui dorment entre 9 et 11 heures » explique le professeur Jianfeng Feng dont les propos ont été relayés sur le site pourquoidocteur.fr.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs se sont penchés sur le sommeil et la structure cérébrale de près de 11 000 enfants. Ils ont ainsi pu décortiquer les mesures de la dépression, de l’anxiété ou encore des performances cognitives des plus jeunes.

Rappelons que le sommeil est indispensable pour la bonne santé de l’enfant et de l’adulte. Il permet le développement cérébral, de réguler plusieurs hormones (hormones de croissance, hormone de l’appétit, insuline…)  ou encore de consolider des informations mémorisées durant l’éveil.

En moyenne, une nuit va comprendre 4 à 6 cycles de sommeil. Chaque cycle comprend des phases lentes ou paradoxales. Selon l’âge d’un enfant, le temps des cycles varie. Chez un nouveau-né, le cycle dure 50 minutes. Il est de 70 minutes pour un nourrisson et oscille entre 90 et 120 minutes pour des enfants plus grands.

Dans les faits, les médecins estiment que les enfants de 6 à 12 ans doivent dormir entre 9 et 12 heures pour être en bonne santé. Malheureusement, pas toujours simple de respecter cette recommandation.

Les écrans favorisent les troubles du sommeil

Comme chez les adultes, de plus en plus d’enfants sont dépendants des écrans : télévision, tablette ou encore smartphone. Des outils qui favorisent les troubles du sommeil. Récemment, une étude de l’université de Rennes dévoile que les plus petits pourraient développer des troubles du langage. Ce sont 44% des 3-6 ans qui ont trois fois plus de risques de développer des troubles primaires de l’apprentissage. Les chercheurs pointent notamment du doigt « le moment de la journée ». Regarder la télévision le matin va « épuiser leur attention et les rendre moins adeptes aux apprentissages ».

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas hésité à monter au créneau pour mettre en avant la dangerosité des écrans sur les enfants. Ainsi, dans ses recommandations elle rappelle « qu’il n’est pas recommandé de placer un enfant d’un an devant un écran. À deux ans, une heure devant un écran doit être un maximum ».

Des conseils qui ne sont pas forcément appliqués dans les foyers. D’après une étude de l’Ined et de l’Inserm, deux bambins sur 3 regardent quotidiennement la télévision.

Comment faire pour se coucher plus tôt ?

Pour les enfants qui ont du mal à s’endormir, sachez que les parents peuvent mettre en place des petites astuces :

  • Ne pas regarder un écran avant d’aller au lit
  • Mettre en place un temps calme comme un jeu de société par exemple
  • Mettre en place une routine (horaire fixe pour le couché, se brosser les dents, les toilettes …)
  • Lire une petite histoire
  • Ne pas surchauffer la chambre à coucher
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES