• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Premier décès lié à l'Uvestérol D chez le nourrisson ?

Publié par le , Mis à jour le 03/01/2017 à 17:42

L’Uvestérol D est-il la cause du décès du 21 décembre ?

Un drame relance le débat autour de l’Uvestérol D. Un nourrisson est décédé à la suite d’une de ces injections visant à pallier les carences en vitamine D. Il se pourrait qu’il y ait un lien entre ce médicament et le décès.

Médicament : l’Uvestérol D est-il mortel ?

Le 21 décembre, un nourrisson de 10 jours est décédé d’un arrêt cardio-respiratoire à son domicile. Il venait d’avoir une injection d’Uvestérol D selon le communiqué de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Le lien entre le médicament et ce décès n’est pas encore prouvé. « Des investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes du décès et savoir s’il est susceptible d’être imputé à l’Uvestérol D. » (ANSM). Les prochains jours permettront d’en savoir plus.

Un premier décès mais pas vraiment un coup d’essai

Le problème dans cette affaire c’est qu’il ne s’agit pas de la première fois que l’Uvestérol D fait parler de lui. Même si aucun décès n’a pour le moment été signalé depuis son lancement en 1990, des effets secondaires ont pu être constatés. Depuis 2006 ce médicament fait l’objet d’une vigilance accrue. Des mesures ont même été instaurées pour sécuriser davantage son admission. Une meilleure information a aussi été mise en place pour les parents.

L’Uvestérol D est largement utilisé en France chez les enfants jusqu’à 5 ans. Ce médicament fabriqué par le laboratoire Crinex sert à traiter les carences en vitamines D. Ce manquement est chose courante chez les enfants et ce produit leur permet d’optimiser leur croissance et de renforcer leurs os.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES