Assurance santé

Près de 80 % des fumeurs se fournissent toujours dans leur bureau de tabac

Publié par le , Mis à jour le 16/07/2019 à 11:11

Les fumeurs fidèles à leurs habitudes malgré la hausse des prix

L’année dernière, près de 80 % des fumeurs ont continué à acheter leur tabac dans un bureau de tabac. Une proportion stable depuis 2014, et ce malgré la hausse des prix. L’achat en contrebande ou à l’étranger reste quant à lui marginal.

Achat dans un bureau de tabac : un chiffre stable par rapport à 2014

Les fumeurs restent fidèles à leur bureau de tabac. Selon un baromètre publié mardi 16 juillet par Santé publique France, la hausse des prix des paquets de cigarettes n’a aucunement changé les habitudes d’achat des fumeurs. Après avoir interrogé plusieurs milliers de Français, l’agence sanitaire indique que 77,8 % des fumeurs se rendent dans leur bureau de tabac pour acheter leurs cigarettes.  Une proposition stable depuis 2014, année où le prix moyen du paquet était de 6,50 euros. En mars 2014, le prix du paquet le moins cher était à 7,42 euros.

Moins de 1 % des fumeurs achètent leur tabac dans la rue

Alors que la hausse des prix aurait pu favoriser une hausse des achats à l’étranger ou en contrebande, il n’en a rien était. Selon l’étude, ils ont été 16,4 % à se rendre dans un pays limitrophe de la France continentale et 1,6 % dans des pays non limitrophes pour acheter leur tabac. Ils sont toutefois 44,3 % à déclarer avoir acheté du tabac à l'étranger au moins une fois au cours des douze mois précédant l’étude. C’est dans les régions Grand-Est et Hauts-de-France où ce taux est le plus fort (50 %). Les achats dans la rue, soit en contrebande, ne concernent quant à eux que 0,4 % des fumeurs. Les fumeurs sont enfin 2,1 % à faire cet achat en duty-free.

Depuis 2016, sur les 16 millions de fumeurs estimés, 1,6 million ont arrêté la cigarette. Si la hausse des prix a très largement participé à cette baisse, elle n’a donc pas eu d’impact sur les habitudes de consommation. Les prochaines études nous diront si la tendance se confirme, alors même que de nouvelles hausses de prix sont attendues.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES