Assurance santé

Prévention santé : les Français apprécient les nouvelles technologies

Publié par le

60 % des Français redoutent les nouvelles technologies pour leur vie privée

Un récent sondage réalisé par OpinionWay pour Mazars, entreprise spécialisée dans l'audit, l'expertise comptable, la fiscalité et le conseil aux entreprises, s’est intéressé aux préférences des Français en matière de prévention santé. Il en ressort qu’ils sont plutôt favorables aux nouvelles technologies même s’ils s’en méfient aussi. Présentation.

Les Français bien informés pour leur santé

Si l’on en croit ce sondage OpinionWay, les Français se disent majoritairement bien informés sur les sujets de santé. Plus loin, 1 Français sur 2 considère que campagnes de prévention et actions des pouvoirs publics sont susceptibles d’avoir un impact durable sur leurs comportements.

Toutefois, en dépit de cette abondance d’information, les Français ont besoin d’être accompagnés et suivis pour leur santé. Ils font alors confiance au médecin traitant ou de famille (51 %), aux professionnels de santé (39 %), aux pouvoirs publics (38 %), aux établissements de santé  (20 %) ou encore aux mutuelles (12 %).

 

Les Français favorables au sport sur ordonnance

Ce nouveau sondage témoigne aussi de l’ouverture des Français à l’égard des nouvelles technologies.

Ainsi, à la question « Seriez-vous prêt à utiliser chacun des dispositifs suivants ? », l’enquête OpinionWay apporte les éclaircissements suivants :

  • 71 % des sondés sont favorables à l’utilisation d’un « pass prévention » donnant accès à des consultations médicales pour le contrôle et le suivi,
  • 69 % sont favorables à la consultation d’un dossier médical centralisé et dématérialisé comprenant l’historique des ordonnances, des remboursements, des résultats,…,
  • 65 % sont prêts à utiliser une plateforme web regroupant les bonnes pratiques et recommandations en matière de prévention santé,
  • 59 % des Français apparaissent favorables aux séances de sport sur ordonnance,…etc.

Les Français redoutent l’intelligence artificielle

Si 76 % des Français considèrent que l’intelligence artificielle (IA) ainsi que les nouvelles technologies dans le domaine de la santé peuvent s’avérer utiles pour les personnes fragiles, plus de la moitié d’entre eux (ndlr : 60 %) pensent qu’elles peuvent représenter une menace pour la vie privée et 46 % qu’elles sont susceptibles de mettre leur santé en danger.

De même, 45 % des sondés estiment que les nouvelles technologies et l’IA représentent une menace pour le travail des médecins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES