• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Recentrer l'assurance santé sur les essentiels

Publié par le , Mis à jour le 26/06/2012 à 10:17
Une récente étude réalisée par Opinion Way pour Optimind (le 16 avril et le 17 mai), société de conseil en actuariat et gestion des risques dévoilent que les Français n’ont pas conscience de l’augmentation des tarifs d’assurance santé, contrairement aux assureurs. Cette prise de conscience par les compagnies pousse ces dernières à revenir à l’essentiel dans leurs formules. 

Les tarifs à la hausse passent-ils inaperçus ?


C’est l’une des conclusions de l’étude : les Français ne seraient pas véritablement conscients de l’augmentation des tarifs d’assurance santé, contrairement aux assureurs qui s’en rendent compte.

Dans le détail, les Français sous-estiment à 60 % la hausse des cotisations de leur contrat puisque l’augmentation représente seulement « quelques euros ou centimes d'euros » selon le Figaro. Pourtant, le budget des Français est « serré » selon l’enquête avec seulement 600 euros par an pour 58 % d’entre eux.

Pourtant, les compagnies d’assurance ont pleinement conscience des hausses. Une très grande majorité d’entre elles (90 %) table même sur une hausse de 4 % sur l’année 2012. Les compagnies tendent donc vers un nouveau modèle d’assurance santé. 

Retour vers les formules de base


Conscientes de la hausse des cotisations, les assurances craignent un renoncement à la souscription. 

Les assureurs envisagent ainsi de revenir à des modèles de base, privilégiant les garanties essentielles telles que les consultations médicales ou les remboursements en pharmacie, favorisant ainsi des formules d’assurance moins chères. 

Elles laisseront paradoxalement de côté les garanties plus onéreuses telles que le dentaire et l’optique, alors qu’il s’agit de garanties privilégiées par les assurés.

Les assureurs ne s’attarderont plus non plus sur les offres modulables, très prisées actuellement par les assurés qui peuvent ainsi maîtriser leurs garanties et ne payer que ce qu'ils consomment.

La conjoncture actuelle va finalement avoir de réelles conséquences sur les formules de santé et au lieu de continuer à augmenter les tarifs, c’est le contenu des garanties qui va évoluer vers plus d'essentiel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES