Assurance santé

Réforme « 100 % santé » : vers une hausse de 7 % du prix des mutuelles ?

Publié par le

Reste à charge zéro : les tarifs des mutuelles en hausse de 7 % ?

Le gouvernement se veut rassurant : le mesure du reste à charge zéro n’entraînera pas une hausse des tarifs des mutuelles. Une position qu’il est pourtant de plus en plus difficile de tenir. Une nouvelle étude vient contredire l’exécutif en prédisant une augmentation de 7 % des tarifs des couvertures.

Pour les retraités la hausse pourrait atteindre 9,4 %

L’entrée en vigueur de la mesure du reste à charge zéro impactera-t-elle le prix des mutuelles ? Selon plusieurs études la réponse est oui. La dernière en date, menée par Santiane.fr et relayée par Le Parisien, prévoit une hausse de 7 % des tarifs des couvertures. Une augmentation qui devrait même être croissante en 2020 et 2021. Cette hausse des tarifs ne risque pas de surprendre les Français. D’après une enquête publiée par le cabinet de conseil en santé OpusLine et l'institut QualiQuanti, 88 % d’entre eux pensent que la mise en place du RAC 0 va faire augmenter le tarif de leur complémentaire santé.

D’après l’étude, les Français seraient cependant impactés à des degrés divers et les plus touchés seraient sans conteste les retraités. Les couplés séniors devront débourser en moyenne 192 € de plus chaque année pour une couverture moyenne. Un retraité seul dépensera lui 96 € de plus. Pour eux l’augmentation pourrait en effet atteindre 9,4 %. C’est bien plus que pour les étudiants (9 € de plus/an) ou une famille avec deux enfants (42 € de plus/an). Mais pourquoi les séniors seraient les plus touchés ? Tout simplement parce qu’ils sont de « gros consommateurs de soins dentaires et d'appareils auditifs » explique Santiane.fr.

Prévisions des assureurs ou cabinets contre annonces de l’exécutif

Il y a quelques mois, le cabinet de conseil en ressources humaines Mercer estimait que « si l'ambition du gouvernement de réduire au maximum le reste à charge pour les Français est louable, celle-ci se heurtera très probablement à une réalité économique implacable ». Une réalité débouchant sur une hausse de 1,6 % à 8,9 % des cotisations. La plateforme de services santé Carte Blanche Partenaires estime quant à elle que le surcoût global sur les remboursements des complémentaires santé dépassera le milliard d’euros.

Malgré des prévisions de plus en plus précises et fréquentes, le gouvernement, Agnès Buzyn en tête, reste sur la même position : la réforme « 100 % Santé » ne fera pas grimper les prix. Une position qu’il va être de plus en plus difficile à tenir.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES