Remboursement en optique : le gouvernement se rétracte

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Remboursement en optique : le gouvernement se rétracte

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Remboursement en optique : le gouvernement se rétracte

|
Note :
Consultations : 25295
Commentaires : 7
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Après une enquête réalisée durant plusieurs mois, le gouvernement a fait part de son inquiétude concernant les tarifs d’assurance santé pour la prise en charge des frais d’optique. Face à cette situation jugée alarmante, le gouvernement avait décidé de revoir le plafond du remboursement des lunettes. Une annonce qui vient d’être jetée aux oubliettes.

Un encadrement du remboursement des lunettes

L’enquête menée sur les tarifs d’optique a mis en lumière leur caractère très onéreux. Face à ce constat, l'Autorité de la Concurrence et la Cour des comptes ont pris conscience de l’ampleur de la situation.

L’Etat français a donc opté pour un encadrement de l’indemnisation des prix des lunettes. Cette mesure devait poursuivre un double objectif : diminuer les tarifs proposés par les opticiens dans leur magasin et réduire le montant des factures à acquitter par les patients.

A cette fin, le gouvernement prévoyait une limitation de l’indemnisation des mutuelles à 450 euros pour les verres simples et à 700 euros pour les verres complexes. Ce nouveau plafonnement devait voir le jour le 1er janvier 2015. Mais, le gouvernement a fait machine arrière.

Pas de plafonnement ni de réduction

Initialement, le gouvernement français voulait fixer le remboursement par les mutuelles des verres simples entre 50 euros et 450 euros et celui des verres complexes entre 200 euros et 700 euros.

Plafonnement des frais d'optique : le gouvernement reculeQuelques semaines plus tard, le gouvernement a abandonné ce plafonnement et les tarifs des opticiens ont même augmenté avec un remboursement à seulement 100 euros à 150 euros des prix des verres. Les verres complexes, eux, seront indemnisés à hauteur de 700 euros jusqu’à 800 euros.

En somme, bien que les remboursements soient plafonnés, cela ne permettra pas de réduire les tarifs des opticiens, ni de réduire les frais d’optiques élevés des patients.

Vu le coût représenté par les soins en optique, il ne faut pas hésiter à souscrire une bonne assurance santé, surtout si vous possédez des besoins particuliers en ce domaine. Pour vous faciliter la vie, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances, outil gratuit qui permet de choisir parmi quantité d’offres.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
7 réactions


vraiment très pratique !!!

quand on sait que chez la plupart des opticiens on peut trouver des lunettes à moins de 30 euros.... il suffit juste de tenir tête aux vendeurs qui vous dirigent vers les montures chères...faire faire des devis y compris pour les verres!!!!! notre système de santé depend de notre vigilence!

que la secu ne rembourse pas la monture normal,mais au moins devrait-elle rembourser l'intégralité des verres ce n'est pas du luxe elle rembourse tellement de choses inutiles!entre autres les arrêts de maladie abusifs, certains médicaments et j'en passe!

On semble oublier les besoins des personnes pour lesquelles les lunettes ou lentilles sont aussi vitales qu'un fauteuil l'est pour un handicapé : dans ce cas là, les verres les plus simples coutent près de 600€ chaque et pas question de prendre n'importe quelle monture : elle doit être solide pour soutenir le poids des verres et avoir des critères esthétiques précis pour permettre une taille des verres pas trop moche. Résultat : 1000 € la paire de lunettes avec des montures pas chères (sinon 1400 €) que je change tous les 5 ans pour un remboursement ridicule. Il faut un statut des handicapés visuels et des remboursements adaptés. Les verres dits complexes ne retiennent pas ce critère.

comme d'habitude un pas en avant six pas en arrière , il ferait un bon prof de danse l'homme à lunettes anglaise

bonjour, non faut arrêtez stop moi je dis même avec une bonne mutuelle on est pas assez rembourser qui font un geste sur la monture mais prennent en chargent les verres , même une bonne mutuelle ne changera rien

Il faut rester sérieux: tirer les prix équivaut à tirer la qualité vers le bas; quand à acheter via le web, c'est prendre un risque majeur pour les verres progressifs. Le remboursement SS de 20€ pour la monture et les verres (complexes) est effarant! et malgré une mutuelle niveau maxi, il restait 530€ à ma charge. Aucun excès mais nécessaire 20h sur 24.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS